Menu & Search
Lederer et Piaget, primés au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2021

Lederer et Piaget, primés au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2021

Deux marques reconnues pour leur savoir-faire horloger ont été primées au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2021. Lederer reçoit le prestigieux Prix de l’Innovation pour le Central Impulse Chronometer et Piaget est couronnée avec deux Prix de la Meilleure Montre dans la catégorie Dames pour la Limelight Gala Precious Rainbow et dans la catégorie Exception Mécanique pour l’Altiplano Ultimate Automatic.

La cérémonie du Grand Prix d’Horlogerie de Genève s’est déroulée début novembre au Théâtre du Léman à Genève devant plus de 1 500 personnes. Deux célèbres marques reconnues dans le monde horloger, Lederer et Piaget, ont notamment été récompensées.

Lederer pour le Central Impulse Chronometer

Bernhard Lederer, Président et Fondateur des montres Lederer Watches, a reçu le Prix de l’Innovation pour le Central Impulse Chronometer.

Ce modèle disponible en deux séries limitées de 25 pièces chacune, l’un avec un cadran bleu foncé, l’autre avec un cadran rhodié. Il s’agit d’un chronomètre à haut rendement et à échappement révolutionnaire, dans une boîte en or gris de 44 mm de diamètre pour 12,2 mm d’épaisseur. Le profil est d’ailleurs affiné par deux verres chevés soulignant la finesse de la silhouette du garde-temps.

Le cadran offre une double ouverture en forme de 8, message symbolique d’harmonie, d’infini et de renaissance, vision également sur l’incroyable mécanique du calibre, et deux aiguilles synchronisées progressant en sens contraires. Sur le fond de boîte, un second verre saphir, bombé et chevé, est identique à la glace de face.

La montre abrite le calibre 9012 à l’architecture tridimensionnelle unique ayant nécessité plusieurs années de recherches, notamment pour l’échappement haut rendement, à double impulsion, nommé Central Impulse Chronometer. Ce dernier intègre deux roues d’échappement indépendantes reliées chacune à son propre barillet et travaillant en alternance avec une ancre unique en son genre (métronome de la montre). Cette sophistication fait que les deux aiguilles de seconde, reliées chacune à une roue d’échappement, sont totalement synchronisées. Elles ne montrent aucune dérive l’une par rapport à l’autre. Chaque montre a reçu un certificat chronomètre.

Le Central Impulse Chronometer est un chef-d’œuvre d’horloger… une technique excellente et la force du design sont renforcées par un artisanat abouti et des finitions d’exceptions.

Piaget pour Limelight Gala Precious Rainbow et Altiplano Ultimate Automatic

Piaget a reçu le Prix de la Meilleure Montre dans la Catégorie Dame pour la Limelight Gala Precious rainbow. Pour cette montre, Piaget a utilisé pour la première fois un sertissage arc-en-ciel de tsavorites verts et de saphirs de couleurs allant du rouge à l’orange, en passant par le jaune, le bleu, l’indigo et le violet, mise en scène autour de la lunette et sur les cornes.

Non seulement la recherche des couleurs, le carat, la taille et la clarté, fut longue mais le sertissage a nécessité une patience et une expertise particulière pour créer une transition parfaite entre la couleur et la taille d’une pierre précieuse. Les sertisseurs ont utilisé une technique appelée « serti descendu » afin de magnifier l’éclat de chaque pierre.

La Limelight Gala Precious rainbow possède un boîtier en or rose de 32 mm avec un cadran assorti. La signature « Piaget Palace Décor » se retrouve sur le bracelet ainsi que sur le cadran. Le bracelet en or est fait à la main par un assemblage étroit de centaines de maillons en or dans un premier temps, puis ces innombrables maillons miniatures sont soudés pour donner naissance à un bracelet d’une souplesse extraordinaire. La décoration, dont seuls quelques artisans ont l’expertise nécessaire pour graver à la main ce motif, a nécessité à elle seule deux heures de travail sur le cadran et huit heures sur le bracelet.

La deuxième récompense obtenue par Piaget est le Prix de la Meilleure Montre dans la Catégorie Exception Mécanique pour l’Altiplano Ulimate Automatic. Le garde-temps est déjà riche d’un héritage de mouvements ultra-minces datant des années 1957 et 1960 (mouvements minces 9P et 12P). La Maison poursuit son parcours dans le savoir-faire de l’horlogerie ultra-plat.

La construction de l’Altiplano Ulimate Automatic est inhabituelle et innovante à la fois, fusionnant le boîtier avec le mouvement. La montre présente un cadran bleu excentré à 10 heures avec une magnifique vue sur le mouvement. Le cadran, malgré la finesse de la montre, semble avoir une belle profondeur grâce à l’assemblage inversé des ponts du côté du cadran. Le relèvement des ponts empêche la montre de s’arrêter si une pression est exercée sur le verre saphir. Cette invention est protégée par un brevet couvrant nombre de mouvement ultra-minces de Piaget.

Un seul pont et un rotor périphérique en or de 22 carats de couleur bleue maintiennent le barillet suspendu. Il est très visible lorsqu’il tourne autour de l’extérieur du mouvement et remonte la montre au passage. Le rotor en or a suffisamment de poids pour tourner efficacement. Sa conception périphérique permet de réduire encore plus la hauteur du mouvement.

Piaget reçoit toujours avec honneur les prix horlogers. Ils encouragent la Maison et ses artisans à cultiver savoir-faire et expertise pour continuer à innover.

André Tirlet