Menu & Search
Chopard a décroché l’aiguille d’or lors de l’édition 2017 du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève

Chopard a décroché l’aiguille d’or lors de l’édition 2017 du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève

Créé en 2001, le Grand Prix de l’Horlogerie de Genève continue sa mission de célébration et de promotion internationale de l’art horloger avec le soutien de ses partenaires publics et privés, et son nouveau partenaire principal, notamment la banque LGT. C’est le mercredi 8 novembre dernier qu’a eu lieu l’édition 2017 du GPHG ou Grand Prix de l’Horlogerie de Genève, au sein du théâtre du Léman. Chopard, l’expert de l’horlogerie de luxe suisse, a décroché le grand prix de « l’Aiguille d’or » durant cette 17ème édition.

Chopard remporte le prix le plus prestigieux

Le garde-temps baptisé ‘L.U.C Full Strike’ a permis à la maison horlogère de luxe suisse Chopard de remporter le Grand Prix « l’Aiguille d’or » lors de la 17ème édition du GPHG. Si Chopard décroche le prix le plus prestigieux, on a pu distinguer d’autres maisons de renom qui ont acquis quelques trophées lors de la remise des prix, à savoir Vacheron Constantin pour le prix de la mécanique d’exception. Mais Chanel s’est également faite distinguer et a décroché le prix de la montre féminine. Le prix du Tourbillon et de l’Echappement revient à Bvlgari, tout comme le prix de la montre masculine. Parmigiani Fleurier décroche le prix de la montre chronographe si le prix de la montre calendrier revient à Greubel Forsey. Van Cleef et Arpels est récompensé par le prix de la Haute mécanique pour dame.

Mais Chopard n’a pas seulement été récompensé pour la montre ‘L.U.C Full Strike ‘, la maison de luxe a également décroché le prix de la montre Joaillerie avec sa «Montre Lotus Blanc ». Et d’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Chopard se fait remarquer, l’année dernière, c’est Ferdinand Berthoud, une marque issue de la maison de luxe qui a remporté le GPHG 2016.

 

Un trophée qui marque admirablement les 20 ans de Chopard

Ce fut un grand honneur et une grande opportunité pour la marque de luxe de remporter ce trophée exceptionnel pour célébrer et marquer les 20 ans de l’entreprise Chopard Manufacture. Rappelons que la montre prestigieuse ‘L .U.C Full Strike’ a été conçue avec de l’or rose équitable de 18 carats, dotée d’un calibre à répétition de minutes. Une grande première pour la maison avec cette fonctionnalité qui sert à faire sonner les minutes, les quarts et également les heures à travers des timbres fabriqués avec du cristal de saphir pour une sonorité d’exception.

Pour donner fruit à cette montre d’exception, une des plus abouties, soigneusement fabriquée et assemblée minutieusement par Chopard, la manufacture a du travailler plus de six ans sur cette création soit près de dix-sept mille heures de développement pour la mise au point du calibre 08.01-L . « En apparence, il s’agit d’une montre en or rose de 42,5 mm au cadran ajouré. En réalité, elle accueille un nombre important de solutions techniques, qui en font l’une des répétitions minutes les plus innovantes. », explique la marque de luxe dans un communiqué.

Le calibre de ce garde-temps est l’objet de trois brevets en cours de validation. Chopard a imaginé des réponses innovantes à des problématiques mécaniques historiques. Non seulement sur la nature des timbres, mais également sur l’ensemble du système de la sonnerie, son fonctionnement et son ergonomie.

Les 72 montres en compétition dont quinze lauréates ont été exposées au Musée d’Art et d’Histoire de Genève (MAH) jusqu’au 12 novembre dernier dans le cadre de l’exposition inédite dédiée à l’art horloger contemporain. Les gagnantes, quant à elle, ont été révélées dans le cadre de la 3ème Dubaï Watch Week du 16 au 20 novembre dernier.

 

Quentin

0 Commentaires

9 + 1 =