Menu & Search
Château de Chantilly: Des appartements princiers nous révèlent leurs secrets !

Château de Chantilly: Des appartements princiers nous révèlent leurs secrets !

Le domaine de Chantilly
A quelques encablures de Paris, le domaine de Chantilly est un véritable havre de paix et son château est l’un des plus beaux joyaux du patrimoine français. Constitué depuis le Moyen âge par différents propriétaires, le domaine sera agrandi et embelli au fil des siècles par la dynastie des Condé qui commande à Le Nôtre les Jardins « à la française » et qui fait bâtir les grandes écuries.

La réouverture au public des appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale , après plus de 2 ans de restauration est l’occasion de redécouvrir ce chef d’oeuvre architectural où l’intime rejoint l’histoire.

Le duc d’Aumale et l’architecte Eugène Lami, ont travaillé de concert à la réalisation d’une oeuvre d’art totale. Chaque détail a été soigneusement pensé qu’il s’agisse des objets décoratifs ou bien des pièces de mobilier sélectionnées en adéquation avec les décors crées au sein des deux appartements harmonieusement agencés.

Un visionnaire

Héritier de Chantilly à la mort du dernier prince de Condé, Henri d’Orléans, duc d’Aumale  (1822 – 1897), cinquième fils du roi Louis Philippe, épousa sa cousine, Marie Caroline Augusta de Bourbon Sicile en 1844. Aménagés peu de temps après leurs noces, le duc et la duchesse d’Aumale prirent possession de ces nouveaux appartements, bâtis dans la plus ancienne partie du château de Chantilly, au printemps 1847. Ne demeure des premiers appartements aménagés au XVIII e siècle pour le duc et la duchesse de Bourbon que la « petite singerie », délicat boudoir qui doit son nom à ses boiseries peintes mettant en scène les activités aristocratiques des « singesses ».

Château de Chantilly luxe Infinity Destinations
petit-singerie-copyright-sophie-lloyd

Si ces appartements furent l’occasion de donner de grandes fêtes où toute l‘élite aristocratique fut conviée, ils nous rappellent aussi le destin tragique de ce couple marqué par la perte de leurs sept enfants dont seulement deux atteindront l’âge adulte mais décéderont bien avant leur père.

Tout au long de son existence, le duc d’Aumale n’aura de cesse d’embellir et de restaurer Chantilly endommagé à la révolution française. Sans héritier direct, il décide de léguer le domaine et ses collections exceptionnelles à l’Institut de France en 1884. Très longtemps fermés au public, ses appartements nous sont révélés dans toute leur splendeur d’origine tel que le duc d’Aumale l’a voulu par ses dernières volontés.

Château de Chantilly Visites luxe infinity
boudoir-de-la-duchesse-copyright-sophie-lloyd

Un artiste de talent

Aïeul des grands décorateurs favoris des commanditaires fortunés des XIXes et XXe siècles, Eugène Lamy a livré à Chantilly, l’un de ses premiers projets d’aménagements intérieurs.  Si le réemploi de meubles et d’objets d’art anciens fut de mise, ce décorateur de talent innova en chinant auprès des marchands de curiosité les plus illustres de l’époque (Beurdeley, Henri, Escudier, Gansberg) des objets  d’art d’un grand raffinement.

Inspiré par le romantisme de l’époque, Eugène Lamy fit appel à de nombreux artisans parisiens émérites, parmi lesquels, Jean Michel Grohé , ébéniste, qui signe les meubles en bois de rose ornés d’une marqueterie de fleurs et de plaques de porcelaine peintes de bouquets de fleurs exquises dans la chambre de la duchesse.

Château de Chantilly visites Luxe Infinity
Chambre-duchesse-d-Aumale-Sophie-Lloyd

Un ensemble unique en France

Reflet de l’histoire de ses illustres prédécesseurs et de la vie au domaine, l’appartement du duc offre un subtil mélange de styles, entre style néo Renaissance et néo Louis XIV de bon aloi. Quant à l’écrin de la duchesse, c’est le XVIIIe siècle qui y règne en maître avec les styles Louis XV et Louis XVI qu’y mêlent indistinctement.

A la préciosité des lieux, s’ajoute une touche de modernité et de confort qu’il convient de souligner.

De retour à Chantilly après son exil en Angleterre, le duc, désormais veuf, n’aura de cesse de réhabiliter ses appartements en y regroupant ses collections et souvenirs personnels .

La volonté de retrouver le prestige de cet ensemble unique en France a conduit à une restauration exceptionnelle de ces appartements qui sont désormais ouverts au public. Plusieurs dizaines de restaurateurs en tapisserie, peinture, dorure, ébénisterie.. ont œuvré avec une grande dextérité pour réenchanter ces lieux emprunts d’histoire et d’émotion.

Nombre de mécènes ont contribué à cet ambitieux projet et nous ne pouvons que nous en féliciter et les remercier chaleureusement.

Visite des appartements privés sur réservation

 

Par Christine Masseron
Retrouvez les actualités Luxe Infinity

0 Commentaires

+ 37 = 41