Menu & Search
HOSTELLERIE DE L’ABBAYE DE LA CELLE : PLUS PRÈS DE TOI MON DIEU

HOSTELLERIE DE L’ABBAYE DE LA CELLE : PLUS PRÈS DE TOI MON DIEU

meditation

A 3 km de Brignoles, dans le petit village de la Celle, l’Abbaye royale cistercienne du XIIème siècle, cache un peu l’hostellerie mitoyenne. En fait, l’histoire est un peu extravagante, car cet ancien monastère, qui recevait les bénédictins fut fermé par la décision de Mazarin, en 1660, à cause du libertinage des religieuses. Il tomba vite en désuétude mais fut classé Monument Historique en 1886 et fut sauvé de l’oubli lorsque Sylvia Fourcade (propriétaire de l’Ile de Porquerolles) le racheta en 1938, pour le transformer en hôtel.

Elle rénova l’ancienne maison du Prieuré, une bâtisse du XVIIIème donnant sur le parc centenaire d’une pureté exceptionnelle. L’hostellerie était née avec quelques chambres luxueuses à l’époque. De Gaulle y séjourna à trois reprises, vantant son apaisante sérénité. Malheureusement, après le décès de Sylvia Fournier en 1971, les jeunes héritiers y jouèrent la partition « peace and love » au bord de la piscine,  jusqu’à l’abandon et à la reprise par le Conseil Général en 1990.

En 2000, après de grands travaux de restauration, « Zorro » alias Alain Ducasse arriva pour sauver l’Hostellerie. Et les 5 superbes chambres et 5 suites, qui ont été entièrement relookées par la décoratrice Tania Peyrot laissent aujourd’hui découvrir une atmosphère féminine et raffinée. On retrouve bien sûr les noms des célèbres nonnes gravés sur des plaques de cuivre et la suite Garcende de Sabran, sous les tons parme et brun de son mobilier en noyer, a conservé son imposante cheminée mais tout le confort dernier cri (climatisation, wifi, coffre-fort, minibar, TV…) Comme les autres chambres notamment celles du 2ème étage mansardées. C’est dans l’annexe de la maison principale, que vous retrouverez le lit du Général de Gaulle dans la junior suite Angélique de Champigny avec jardin privatif.

abbaye-celle-piscine

Un quatre étoiles, où souffle l’esprit de discrétion mais aussi de gourmandise car le chef Benoît Witz, ancien lieutenant d’Alain Ducasse au Louis XV à Monaco connait ses partitions de vraie cuisine par cœur. Passionné de légumes, il va les cueillir dans le potager de l’Abbaye, arrosé par l’eau de source et vous goûterez à table les meilleures tomates du monde, des aubergines blanches, roses et violettes …qui ont du goût.  Comme la soupe de courges aux copeaux de foie gras de canard, les croquants de légumes à la truffe… (Menus : 50 € au déjeuner, 74 € en semaine en 5 services et 98 € en 6 services). Quel bonheur de déjeuner en plein été sur la terrasse face au parc, avant d’aller se détendre au bord de la piscine. Ou même de profiter d’un massage (sur réservation). Et quelle magie ressentie en visitant l’abbaye romane (à partir de début avril) et notamment en été pendant le festival de musique classique !

Abbaye-celle-sallecapit

  • Piscine extérieure
  • Restaurant gastronomique
  • Massage sur réservation
  • Prix : à partir de  199 €
  • Fermé en janvier et les mardi-mercredi du 15 octobre au 15 avril
  • General Manager: Dominique Potier
  • 10 place du Général de Gaulle
  • Tel : +33 (0)4 84 49 05 24
  • abbaye-celle.com
  • Cadeau de bienvenue par le guide Désir d’hôtelsune boisson d’accueil et surclassement selon disponibilité.

Roland Escaig

0 Commentaires