Menu & Search
Un support financier par la maison de luxe Hermès pour la lutte contre le Coronavirus

Un support financier par la maison de luxe Hermès pour la lutte contre le Coronavirus

Les grandes maisons de luxe ont toutes tenu à participer à la lutte contre la pandémie du coronavirus. Après Chanel, Hermès a également annoncé son support financier pour faire face à la crise sanitaire et économique. En effet, la maison a offert 20 millions d’euros pour l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Outre ce don, la marque a également fait part qu’elle maintiendra les salaires de ses collaborateurs à 100%.

20 millions d’euros pour l’AP-HP

La maison Hermès, conscient de la complexité de la situation qui touche le monde entier, a fait preuve de solidarité et de responsabilité en offrant une aide financière à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. D’après l’annonce publiée par la Direction de la marque, ce montant s’est élevé à 20 millions d’euros. Le communiqué diffusé a également fait part « d’un soutien aux services de santé apporté localement par les filiales d’Hermès dans le monde » en plus de ce support financier.

La lutte contre cette pandémie semble préoccuper la maison de luxe. En effet, pendant la période où les ateliers de production de la marque ont commencé à fermer leurs portes pendant un long moment, Hermès s’est mis dans la production de plus de 30 tonnes de gel hydroalcoolique et de plus de 31000 masques de protection.

Les salaires maintenus à 100%

Comme la crise sanitaire a eu un énorme impact sur l’économie, et que tous les établissements ont dû fermer pendant plusieurs semaines, de nombreux salariés ont plongé dans d’énormes difficultés financières. Mais ce n’est pas pour rien que la maison de luxe Hermès a été désignée comme l’un des employeurs préférés des Français cette année, dans le classement Glassdoor.

Pour Hermès, la « solidité économique et financière de son modèle artisanal » et sa « trésorerie suffisante » sont des raisons suffisantes pour maintenir les salaires de ses collaborateurs à 100%. La marque s’est donc engagé à verser la totalité des salaires de près de 15 500 personnes, réparties en France ou à l’International. Et cette décision qu’Hermès a prise n’a aucun lien avec le dispositif de soutien de l’activité partielle que l’État Français a mis en place. La maison a effectivement assuré cet engagement par ses propres moyens.

Il faut noter que les activités d’Hermès ont connu une évolution non négligeable depuis l’année dernière. En effet, une croissance de 12% a été enregistrée en 2019 pour un chiffre d’affaires consolidé qui s’est élevé à 6 883 millions d’euros. Une productivité qui justifie d’ailleurs la trésorerie de la maison qui lui a permis de verser les salaires de ses collaborateurs.

Toujours dans ce contexte, le Conseil de surveillance de la maison a aussi fait part de la réduction de la proposition de dividende faite à ses actionnaires. Le montant est donc passé de 5 à 4,55 euros pour chaque action. Les gérants ont donc renoncé à l’augmentation de leur salaire par rapport à l’année dernière.

Une mobilisation de la mode pour lutter contre le Covid-19

Depuis l’apparition du #Covid-19, les grandes marques de la mode se sont mobilisées pour lutter contre cette pandémie. Valentino a par exemple transformé sa campagne automne-hiver en un projet de charité pour soutenir l’hôpital romain Spallanzani. Loewe a fait un don de 500 000 euros avec 100 000 masques chirurgicaux à la Croix rouge Espagnole. Le groupe de luxe #LVMH a métamorphosé trois de ses sites Français de production de parfums et cosmétiques pour la production de gel hydroalcoolique. La maison de couture Channel a également maintenu les salaires à 100% et s’est engagée à hauteur de 1,2 million d’euros auprès des établissements hospitaliers. #Gucci, quant à elle a réalisé un don de 2 millions d’euros.

Patrick.K
Découvrez les actualités Luxe Infinity Mode