Menu & Search
Le défilé Chanel, Karl Lagerfeld nous fait décoller de la réalité

Le défilé Chanel, Karl Lagerfeld nous fait décoller de la réalité

Pour la nouvelle collection hiver 2017-2018, le créateur s’est inspiré de la stratosphère et du cosmos. Si Dior a été influencé par la lune et les comètes, Chanel a davantage gravité autour des astronautes. C’est d’ailleurs autour d’une fusée où l’on peut voir gravé la lettre C et un centre contrôle N°5 que s’est déroulée le défilé, un hommage au célèbre parfum.

 

Pour cette année, Karl Lagerfeld réussit à faire encore plus futuriste que les robots d’octobre dernier.
Des lunettes cosmonautes aux chaussures scintillantes et rétro en passant par l’étole matelassée et scintillante façon couverture de survie, la collection Chanel est visionnaire.
Les pièces sont aériennes et accompagnées d’accessoires inspirés des stations spatiales.
Aux accents sixties, le créateur manie l’étincelant céleste avec subtilité.
Du vert iridescent à toutes les palettes de blanc, du rouge, du noir et bien sûr un gris argent qui magnifie parfaitement les lignes nettes des confections.

Karl Lagerfeld revisite aussi le tailleur et le tweed, invention de Coco Chanel après la libération, il se porte à présent avec un bermuda ou une jupe métallisée.

La collection mélange parfaitement l’actualité, au futurisme.
Les tenues sont accompagnées d’un maquillage graphique et minimaliste tandis que les brushings sont gonflés à la Bardot, soufflés par la puissance des réacteurs.
Encore une fois, Karl Lagerfeld renouvelle avec intelligence la collection, revisite les classiques de la maison pour nous rappeler pourquoi Chanel reste un emblème de la mode.

Clou du spectacle, Chanel a fait décoller la fusée du numéro 5 devant le regard impressionné de personnalités toutes conviées pour l’événement comme Pharel Williams, Lily-Rose Depp ou encore Cara Delevingne avec une collection aussi inspirée, il n’est pas étonnant que Karl Lagerfeld soit le directeur artistique le plus durable au monde.

0 Commentaires