Menu & Search
Jacques Herbin Le monde au fil de l’encre

Jacques Herbin Le monde au fil de l’encre

A l’heure du tout numérique, on observe un retour au plaisir de l’écriture manuscrite. Ecrire à l’encre et à la plume signifie en réalité bien plus. Ce geste immédiat donne corps et couleur à nos pensées par la trace graphique d’un « ici et maintenant » inscrit sur la page.

 

Il y a plus de trois siècles, l’aventure commençait pour Herbin, l’une des plus anciennes fabriques d’encre au monde. Puisant dans son héritage, la maison donne naissance aujourd’hui à sa nouvelle collection exclusive : « JACQUES HERBIN ».

Elégante et raffinée, cette  nouvelle gamme dédiée à l’écriture se compose notamment des nouvelles encres 1798, ainsi que d’une gamme de stylos-plume, rollers, articles de papeterie et petite maroquinerie, teintée d’une inspiration rétro-chic.

 

Les Encres 1798, de la Collection Jacques Herbin, célèbrent la date de production originale des encres Herbin, événement décisif dans l’histoire de la maison fondée en 1670. De couleur foncée non saturée, sensible aux nuances de pression, les Encres 1798 sont illuminées du miroitement de paillettes d’argent. La nouvelle encre « Améthyste de l’Oural », un violet profond de la pierre d’améthyste aux effets scintillants évoque les feux de la pierre fine des portes de l’Asie, jadis prisée par la joaillerie.

 

Les instruments d’écriture de la Collection Jacques Herbin répondent aux exigences d’efficacité, de confort et de style des utilisateurs d’aujourd’hui. Une ergonomie et un design épurés, des matériaux choisis et la haute qualité des plumes en font des instruments uniques de grande précision, sensibles à l’art d’écrire de chacun.

 

La gamme se compose de stylos-plume et de rollers, à réservoir, à cartouche ou à pompe. Ils sont façonnés à partir de trois types de matériaux nobles : la résine, les métaux précieux (palladium, or jaune, or rose) et bois (noyer et ébène).

Les plumes sont en acier inoxydable plaqué or, en titane, ou encore en or 18 carats (750 ‰).

 

 

Claudie V.

 

 

 

 

0 Commentaires