Menu & Search
Nouveau tour de piste pour Raidillon avec la montre Jean-Pierre Beltoise

Nouveau tour de piste pour Raidillon avec la montre Jean-Pierre Beltoise

Depuis sa création en 2001, la marque belge Raidillon affirme son amour des belles mécaniques horlogères et automobiles. Ce n’est donc pas un hasard si c’est à l’occasion du salon Rétromobile, qui s’est tenu à Paris en février, qu’elle a marqué son retour sur le circuit du marché français avec le lancement du modèle automatique hommage à Jean-Pierre Beltoise.

Pilote français le plus titré en sport mécanique

Jean-Pierre Beltoise est une figure emblématique des années 60-70 où il apparaissait comme l’un des fer de lance du renouveau de ce sport. Les passionnés se rappellent qu’il s’était illustré sur le circuit des 24 Heures du Mans – une course qu’il a disputée pas moins de quatorze fois dont huit au volant d’une Matra – et aussi lors de compétitions de Formule 1 dont celle du Grand Prix de Monaco de 1972 remportée dans le baquet d’une BRM sous des conditions météorologiques catastrophiques.

Hommage au pilote Jean-Pierre Beltoise

Raidillon livre avec son tout dernier chronographe un vibrant hommage à ce grand pilote français décédé en 2015. En clin d’oeil à sa nationalité, ce chrono jour-date affiche les couleurs hexagonales « bleu, blanc, rouge ». Son boîtier, étanche 100 mètres, en acier inoxydable de 42mm de diamètre embarque un calibre Valjoux 7750 fabriqué en Suisse, réputé pour sa fiabilité et sa robustesse. Comme toutes les montres Raidillon, la Jean-Pierre Beltoise existe à seulement 55 exemplaires et
elle est garantie 5 ans. Le fondateur, Bernard Julémont, avait choisi ce nom pour sa marque en pensant au fameux virage raidillon du circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Quant au numéro 55, visible à 11 heures sur le cadran des montres, il représente le nombre maximal de voitures autorisées à participer lors de certaines courses et fait aussi référence à l’année
de création, 1955, de l’équipe nationale belge en sports automobiles. Des symboles que les passionnés de courses automobiles auront su déchiffrer par eux-mêmes.

Nouveau tour de piste pour Raidillon avec la montre Jean-Pierre Beltoise
Nouveau virage pour Raidillon

2019 marque un nouveau virage pour Raidillon qui, en plus, de son dernier modèle, Jean-Pierre Beltoise, affiche son ambition de renforcer sa présence sur le marché français. Le nouvel associé, Marc-Antoine Bailby, a d’ailleurs reçu pour mission de développer le marché hexagonal et international aux côtés du P.-d.g Fabien de Schaetzen. Cela se traduit par la présence de la maison Raidillon au showroom Chapal rue de Rivoli à Paris. Un lieu exclusif et luxueux, où chaque client est reçu dans un somptueux appartement haussmannien pour essayer les modèles Raidillon présentés avec les collections de blousons, de vestes en cuir et de maroquinerie Chapal. Une marque créée en 1832 qui continue de produire exclusivement dans ses ateliers de la Creuse. Si Raidillon bat au rythme des courses automobiles, Chapal de son côté a habillé de blousons bombardiers  les pilotes (d’avion) de l’armée américaine dont elle était l’un des fournisseurs officiels au début du XXe siècle. Raidillon et Chapal, deux marques à la recherche de l’excellence et de la performance.


Montre Raidillon hommage Jean-Pierre Beltoise. Série limitée de 55 
exemplaires. 3 500 euros. www.raidillon.com

Disponible en exclusivité à Paris au showroom Chapal. 244, rue de 
Rivoli, 1er. Sur rendez-vous au 06 16 11 56 60 ou au 06 12 15 25 61.

Découvrez les actualités Luxe Infinity 

 

Marie

0 Commentaires