Menu & Search
Patek Philippe: Un nouveau quantième perpétuel

Patek Philippe: Un nouveau quantième perpétuel

Avec le quantième perpétuel référence 5320G, Patek Philippe dévoile un nouveau modèle conçu pour l’éternité.

 

Patek Philippe lance un nouveau quantième perpétuel automatique arborant un style « Vintage » contemporain – avec boîtier doté d’attaches à triples godrons et cadran laqué crème orné de chiffres et aiguilles luminescents. Inspiré de plusieurs pièces du Patek

Philippe Museum datant des années 1940-1950, ce garde-temps est équipé d’une nouvelle déclinaison du calibre 324 avec double guichet jour/mois et date par aiguille.

Ce garde-temps ne se contente pas d’afficher la date correcte pour les mois de 28, 30 et 31 jours, en tenant compte tous les quatre ans du 29 février des années bissextiles. Il présente également un design si sobre et si intemporel qu’on peut y admirer à la fois le passé, le présent et l’avenir.

 


 

Le nouveau quantième perpétuel référence 5320G a tout pour devenir une pièce de collection aussi prisée que ses prédécesseurs. Il arbore le même visage avec lequel Patek Philippe a établi depuis 1941 l’archétype du quantième perpétuel : un double guichet pour le jour et le mois à 12h et un cadran auxiliaire mariant quantième à aiguille et guichet des phases de lune à 6h. Le cadran couleur crème de la nouvelle référence 5320G complète ces affichages par deux petits guichets ronds – l’un pour l’indication jour/nuit à 7h30, l’autre pour le cycle des années bissextiles à 4h30. Les chiffres arabes appliques en or, les aiguilles luminescentes avec bouts pointus (une réminiscence du chronographe référence 1463 des années 1950), l’aiguille centrale de secondes élancée et l’échelle des secondes finement graduée composent un fleuron de lisibilité, cachant sous une sobre élégance toute la complexité de sa vie intérieure.

Le calibre 324 S Q à remontage automatique se distingue par son nouveau module de quantième perpétuel avec quatre affichages par guichets pour le jour, le mois, le cycle des années bissextiles et l’indication jour/nuit. Les phases de lune d’une extrême précision ne requièrent qu’une correction d’un jour tous les 122 ans.

Le mouvement est logé dans un boîtier en or gris 18 carats au style «rétrocontemporain» doté d’attaches à triples godrons rappelant la légendaire référence 2405 des années 1950. Pour obtenir des flancs les plus minces possibles, Patek Philippe a opté pour un verre saphir de type «box» se détachant nettement de la lunette. Le verso présente un visage résolument moderne avec un fond en verre saphir dévoilant le mouvement sous son plus beau jour: ponts avec arêtes anglées en arrondi et polies, Côtes de Genève et gravures dorées, balancier Gyromax® avec spiral Spiromax® en Silinvar® et rotor en or massif sur roulement à billes. La précision de marche remplit, elle aussi, les standards les plus avancés, avec une tolérance de –3 à +2 secondes par jour conforme aux exigences du Poinçon Patek Philippe.

Le style «vintage» contemporain du nouveau quantième perpétuel référence 5320G s’accorde avec un bracelet en alligator grandes écailles carrées brun chocolat brillant, cousu main, doté d’une boucle déployante croix de Calatrava en or gris 18 carats.

 

Référence 5320 – Mouvement mécanique à remontage automatique. Calibre

324 S Q. Quantième perpétuel. Jour, mois, année bissextile et indication jour/nuit par guichets. Date par aiguille. Phases de lune. Seconde au centre. Cadran laqué crème, chiffres appliques or avec revêtement luminescent. Bracelet cuir en alligator écailles carrées, cousu main, brun chocolat brillant, boucle déployante. Fond verre saphir et fond plein interchangeables. Étanche à 30 m. Or gris. Diamètre boîte : 40 mm.

 

INFO

Claudie V.

0 Commentaires