Menu & Search
Chopard Alpine Eagle, la collection s’enrichit de nouvelles itérations inspirées des Alpes

Chopard Alpine Eagle, la collection s’enrichit de nouvelles itérations inspirées des Alpes

Dédiée aux Alpes suisses et à l’une de leurs espèces animales les plus fascinantes, l’aigle, la collection de montres de sport Alpine Eagle de Chopard accueille une nouvelle couleur de cadran (vert pin) et une nouvelle taille de boîtier (33 mm). Une partie des ventes de la collection sera consacrée au soutien du parc animalier des Aigles du Léman, qui a réintroduit le pygargue à queue blanche dans la région du lac Léman.

Introduite en 2019, la collection Alpine Eagle combine la créativité de trois générations d’hommes de la famille Scheufele, qui possède la marque de luxe suisse depuis 1963. En outre, la collection de montres représente l’amour du coprésident de Chopard, Karl-Friedrich Scheufele, pour les Alpes suisses.

La collection Alpine Eagle est reconnaissable par la texture caractéristique du cadran, qui se distingue par un motif rayonnant, évoquant l’œil d’un aigle, et constitue une magnifique toile de fond pour les index et les aiguilles. Un autre élément clé de cette collection est l’utilisation de l’acier Lucent A223, le matériau hautement lumineux et anti-allergénique de Chopard qui est deux fois plus dur que l’acier et utilise 70 % de matériaux recyclés, a déclaré la société.

Les nouveautés de la collection sont l’ajout d’une nouvelle couleur – baptisée « vert pin » – au modèle Alpine Eagle de 41 mm, ainsi que l’introduction d’une nouvelle taille de boîtier, la 33mm, qui se décline en 6 finitions inédites.

Alpine Eagle de 41 mm… un cadran « Vert Pin » frais et texturé

Participant à deux des plus grandes tendances qui balaient l’industrie de la haute horlogerie, la nouvelle Chopard Apline Eagle Pine Green transcende l’air du temps pour offrir un design singulier, aux finitions spectaculaires, qui constitue une alternative convaincante aux offres les plus convoitées du segment. Comme le bleu Aletsch, le gris Bernina et le noir absolu qui l’ont précédé, le nouveau « vert pin » s’inspire des couleurs naturelles qui façonnent la beauté du biotope alpin, notamment des forêts qui tapissent les montagnes lorsque, les jours d’été, la neige fondante laisse place à un profond manteau végétal vert grisâtre.

Montée au sommet du boîtier en forme de tonneau, avec des surfaces brossées verticalement et des chanfreins polis brillants, l’Alpine Eagle 41mm dispose d’une lunette ronde avec huit vis alignées, une caractéristique de conception récupérée de la St. Moritz originale. Le boîtier et le bracelet intégré sont disponibles soit en acier Lucent A223, soit en or rose 18 carats d’origine éthique.

Le cadran s’orne d’une ébauche en laiton estampillée d’un motif de soleil irrégulier avec un traitement PVD vert sapin, les stries rayonnent à partir du centre. Cette couleur mousse sombre et réservée devient presque noire sous certains angles, rappelant les huit menthes et les uniformes de toile de jute, comme dans les forêts de conifères anciennes. Des chiffres romains et des index rhodiés sont appliqués sur le cadran et traités au Super-Luminova Grade X1, tout comme les aiguilles des heures et des minutes de type bâton.

La plume d’aigle signature servant de contrepoids est visible sur l’aiguille centrale des secondes, et la date est perchée à 4h30 avec un fond vert et des chiffres vert clair assortis aux inscriptions « Chopard » et « Chronomètre » à midi et à la piste des minutes périphérique. Un verre saphir inrayable et antireflet protège le cadran.

À l’intérieur de cette montre de sport de luxe moderne se cache le calibre automatique de manufacture 01.01-C de Chopard qui offre une réserve de marche de 60 heures, un certificat de chronomètre C.O.S.C., une fonction d’arrêt des secondes et des finitions soignées, qui prennent vie à travers le fond du boîtier d’exposition. Reprenant le motif des blocs polis, chanfreinés et en relief du boîtier, le bracelet est lumineux et confortable au poignet et s’intègre parfaitement au boîtier.

Nouvelle Alpine Eagle de 31 mm… petit boitier, grandes ambitions

Dans la foulée du modèle Alpine Eagle Pine Green, Chopard lance six références dans une nouvelle taille de boîtier de 33 mm. Elles sont également disponibles en Lucent Steel A223 et en or rose 18 carats éthique de la marque, ainsi que dans des combinaisons bicolores et des options de lunette sertie de diamants.

La nouvelle taille de boîtier, plus petite, vise évidemment les femmes et est proposée en or rose éthique ou en acier Lucent – et des combinaisons des deux matériaux – avec ou sans diamants sur la lunette. Entre autres spécificités de ce nouveau modèle, le guichet de date qui figurait sur les grands modèles 41 mm non-joailliers a été supprimé.

Le boîtier en forme de tonneau accueille une lunette ronde surélevée avec huit vis fonctionnelles, et la couronne vissée avec une gravure de rose des vents est flanquée de protège-couronne qui sont repris sur le côté gauche du boîtier pour l’équilibre. Cependant, contrairement à l’étanchéité à 100 m des modèles plus grands, l’Alpine Eagle de 33 mm n’est étanche qu’à 50m. Le cadran présente un mélange de chiffres romains appliqués et d’index, rhodiés ou dorés, selon le matériau du boîtier. Les aiguilles des heures et des minutes en forme de bâton et les index sont tous traités avec du Super-LumiNova Grade X1, et l’aiguille centrale des secondes affiche le contrepoids en plumes d’aigle.

Sélectionné pour capturer les couleurs des montagnes suisses, le cadran bleu Aletsch du modèle en acier évoque le chatoiement bleuté du plus grand glacier des Alpes suisses. En revanche, le cadran Bernina Grey des modèles bicolores en acier et en or rose évoque la couleur des roches. L’une des versions les plus luxueuses en or rose présente un cadran gris Vals qui rappelle les reflets argentés du quartzite trouvé dans le canton des Grisons. Le modèle de luxe supérieur possède un cadran Pink Dawn qui capture le lever du soleil sur les montagnes. Tous les cadrans sont texturés avec un motif sunburst irrégulier qui rappelle l’iris de l’œil d’un aigle.

Les modèles bicolores, ainsi que les six références de 33 mm, renferment le mouvement automatique Chopard 09.01-C avec réserve de marche de 42 heures. Ce mouvement a l’honneur d’être parmi les plus petits à obtenir le statut de chronomètre COSC, gage d’une précision et d’une fiabilité sans failles.

La réintroduction du pygargue à queue blanche autour du Lac Léman, un projet de la Fondation Alpine Eagle

Conformément à l’engagement de la Maison pour la préservation de l’environnement alpin et de sa biodiversité, une partie des bénéfices de la vente de ces modèles sera reversée à la Fondation Alpine Eagle, dont les programmes ont déjà permis la réintroduction du pygargue à queue blanche dans la région lémanique. Ainsi, parallèlement au dévoilement de deux nouveaux garde-temps Alpine Eagle dont l’esthétique s’inspire de la puissance de la nature, Karl-Friedrich Scheufele, co-président de Chopard et co-fondateur de la Fondation Alpine Eagle, s’est engagé à consacrer une partie des bénéfices de leur vente au financement des programmes de la Fondation, dont la devise est devise « Preserving the Alps ».

Créée en 2019, la Fondation Alpine Eagle voue un engagement sans limites à la protection de ce biotope à la richesse unique, afin de préserver les trésors inestimables offerts par la nature et cachés au cœur de ce creuset plein de vie, notamment des espèces végétales et animales vivant dans cet écosystème fragile. Au cœur des principales préoccupations de la Fondation Alpine Eagle se situe le projet de réintroduction du pygargue à queue blanche dans les plaines du Lac Léman. Ainsi, au terme de 81 jours passés dans le nid de ses parents, le premier aiglon d’une portée de quatre a été lâché avec succès le 18 juin dernier. Un évènement qui sera suivi de la mise en liberté de plus de 80 pygargues à queue blanche aux bords du Lac Léman, et ce pour les huit prochaines années.

Teddy Sarou