Menu & Search
Benoît Charbonneau : un joaillier au service des gemmes

Benoît Charbonneau : un joaillier au service des gemmes

A 40 ans, Benoît Charbonneau est considéré comme l’un des fournisseurs incontournables des pierres de couleurs pour la Place Vendôme. C’est en particulier le cas pour les pierres de centre exceptionnelles de 1,50 carats à 15 carats.

Ce jeune gemmologue ne se contente pas simplement de les sourcer et de les vendre mais il a aussi à cœur de partager sa passion pour les pierres et de transmettre son précieux savoir-faire. C’est pourquoi, depuis 3 ans, il organise des séjours terrains de gemmologie en petits groupes (6 personnes) ouverts à tous (néophytes, étudiants, joailliers, commissaire priseurs, gemmologues …) au plus près des mines et des négociants en pierres précieuses…

SON PARCOURS

La gemmologie a été une composante quasi inhérente à la formation de Benoît Charbonneau  après six années d’études en Joaillerie. Diplômé et primé, le jeune gemmologue a d’abord exercé comme joaillier dans les ateliers renommés de la Place Vendôme, puis pour la Maison Chopard à St Barth pendant 6 ans. Avant de revenir en France, il fait un détour de 6 mois au GIA aux Etat-Unis pour y parfaire ses connaissances techniques en gemmologie.

A l’issue de cette expérience à St Barth, pour une clientèle élitiste, ce joaillier-gemmologue a posé ses valises en France. Après divers emplois dans le secteur de la Joaillerie, l’expérience, les connaissances et la personnalité de Benoît Charbonneau trouvent enfin une façon efficace de s’exprimer en se spécialisant dans les activités de négoce en créant sa société GEM SELECTION en 2015 et crée 2 ans plus tard DISCOVERY GEMS , dans le prolongement de son activité de négoce, permettant de réaliser des voyages de découvertes autour des pierres précieuses.

SA PHILOSOPHIE

Pourquoi les gemmes de Benoît Charbonneau sont-elles aussi prisées par des marques renommées telles que les maisons de la Place Vendôme?
C’est d’une part son regard de joaillier au service des pierres, mais également l’artisan à la recherche de sa matière première qui s’expriment à la perfection. Sa solide réputation réside dans le fait qu’il n’est pas seulement un gemmologue mais surtout un joaillier avant tout. Cette formation de base lui a permis de voir dans les pierres la richesse des possibilités associées à la création, à la beauté révélée après la taille et aux divers rendus sur un futur bijou… Sa formation au GIA, complétée par de nombreuses expériences de terrain, a renforcé ses connaissances en gemmologie. Ainsi, son expertise s’en trouve quasi-parfaite. Les grandes maisons joaillières font appel à lui car elles savent que les pierres qu’il rapportera répondront à leurs exigences les plus hautes.

Benoît Charbonneau sélectionne ses pierres en fonction de leur couleur, de leur pureté, mais surtout de leur taille. A ce propos, il ne choisit que des pierres bénéficiant d’une taille parfaite aussi appelées « sans fenêtre » et sans inclusions visible à l’oeil. Cette exigence à propos de la taille permet ainsi d’offrir une réflexion optimale de la lumière sur toutes les facettes de la pierre. Vue de dessus, la pierre dévoile ainsi sa couleur dans son entièreté et ne reflète pas la couleur du fond sur laquelle elle est posée. Trouver une telle pierre précieuse est donc un travail de longue haleine. Sur 1000 pierres présentées, 10 seulement sont susceptibles de lui convenir….

De son premier voyage à Jaipur il y a 20 ans, Benoît Charbonneau a gardé un réel attachement pour cette région du monde. Aujourd’hui, privilégiant les contacts humains, il se rend très régulièrement en Asie essentiellement en Inde, en Thaïlande et surtout au Sri Lanka, son pays de prédilection, si réputé pour la qualité de ses saphirs et pour ses talentueux tailleurs de pierres. Habitué des mines du Sri-Lanka, il a créé sur place un réseau de fournisseurs de confiance doublé de forts liens amicaux.

Le saviez-vous ?
– Qu’est-ce qu’un saphir de Ceylan ? Un bleu éclatant, mais encore ?
Alors qu’en Europe, on préférera un bleu médium « Cornflower », en Asie, la tendance sera le bleu plus foncé dit « Royal Blue » car le climat offre un ensoleillement optimal conférant plus de lumière… En outre, le saphir est aussi la pierre la plus vendue en France, suivie par l’émeraude.

Aujourd’hui, au Sri Lanka, les fournisseurs musulmans possèdent 90% des pierres de couleurs, alors que les 10% restants le sont par des bouddhistes et hindouistes.

SES ACTIVITES AUTOUR DES GEMMES

Benoît Charbonneau présente son activité de négoce de pierres à travers GEM SELECTION. Il travaille essentiellement sur commande pour répondre le plus précisément aux exigences de chacun. 90% des commandes proviennent de la place Vendôme et 10% des joailliers ou de particuliers. Ses connaissances et sa solide réputation ont fait de lui le spécialiste incontournable pour trouver LA pierre qui vous convient, avec la qualité, le prix, ainsi que la garantie d’une authenticité indiscutable.

Vous découvrirez les voyages organisés par le gemmologue pour un séjour de découvertes grâce à DISCOVERY GEMS  au plus près des mines du Sri Lanka, de l’Inde, de Thaïlande… et des négociants en pierres précieuses.
Lors de ces voyages initiatiques, les heureux participants découvrent les mines souterraines de l’intérieur (à 25 mètres de profondeur) et alluvionnaires. Les participants peuvent négocier voire même acheter des pierres taillées ou brutes (à faire tailler sur place). Ils sont donc plongés en immersion totale dans le métier du négoce.
Ces parcours thématiques et touristiques sont accompagnés de formations pratiques et théoriques autour des gemmes comme les fondamentaux des 4 pierres précieuses, les droits de la douane ou les techniques de négoce… Ces formations peuvent aussi être dispensées en dehors des voyages, sur demande en France.

Humanisme et convivialité caractérisent ce joaillier-gemmologue ouvert sur le monde. Passionné par les pierres et leurs histoires, il n’a de cesse de partager ses découvertes. Il prévoit ainsi en février 2021 un voyage exceptionnel entre découverte et conférences « Sur la route des Moghols » au Rajasthan en Inde, pour étudier l’art et la joaillerie à travers la richesse de l’empire Moghol, accompagné par Charline Coupeau et Céline Gaslain-Leduc, toutes 2 docteures en histoire de l’art et du bijou…Attention les places sont limitées !

Portrait d’un gemmologue « de terrain » issu de la joaillerie, dont le seul luxe est de vouloir partager sa passion au plus grand nombre.

ANK

Crédits photos :
Portrait par Thierry Lamandin
Photos de Benoît Charbonneau