Menu & Search
L’histoire de la Téquila de luxe de Michael Jordan

L’histoire de la Téquila de luxe de Michael Jordan

Le grand basketteur Américain est un grand amateur de tequila. En effet, les caractéristiques de ce spiritueux répondent parfaitement à ses besoins et à ses goûts. Mais ce n’est pas la seule raison qui l’a poussé à créer sa propre tequila de luxe. En effet, cette boisson lancée par la star a une histoire incroyable. C’est lors d’une discussion pendant une réunion avec les propriétaires de la NBA que Michael Jordan a eu le déclic de créer une nouvelle tequila.

Cincoro : une téquila de luxe parmi les plus coûteuses sur le marché

C’est pendant une réunion en 2016, que l’histoire a commencé. Michael Jordan devait dîner avec ses collègues de passage à New York pour une réunion de propriétaires de la NBA. Notamment Jeanie Buss, Wes Edens Wyc Grousbeck et sa fiancée Emilia Fazzalari. Bien qu’ils fussent collaborateurs et qu’ils détiennent tous la NBA, les membres du groupe ne se connaissaient pas très bien. Mais ce soir-là, ils se sont rendu compte que la réservation de la place n’était faite que pour la semaine d’après. Ils ont donc dû attendre à côté de l’accueil et faisaient des échanges sur les spécificités qu’ils aimaient trouver dans un bar, particulièrement sur la téquila. Tous trouvaient que la téquila était le meilleur spiritueux faible en calories et n’engendrant pas la gueule de bois.

L’histoire de la Téquila de luxe de Michael Jordan

La discussion sur la téquila a donc rapproché les membres du groupe ce soir-là, et c’est d’ailleurs ce jour que l’idée de créer une téquila de luxe est née. Ils ont alors décidé de lancer le projet et de mettre Fazzalari à la tête de ce projet en tant que PDG. « Nous nous sommes désinhibés et sommes devenus de véritables amis, cette nuit-là » a expliqué Fazzalari.

C’est donc ainsi que Cincoro a vu le jour. Et d’ailleurs, le nom donné à la téquila reflète les cinq partenaires fondateurs du projet, et donc le nombre coïncide avec le nombre de joueurs dans une équipe de basket.

Cincoro a très vite séduit les adeptes de téquila, et Grousbeck a même confirmé que 300 caisses ont été vendues dans le Massachusetts les trois premiers jours de la sortie de la boisson. Et les deuxièmes commandes ont été reçues depuis la Floride.

Le succès du lancement de cette téquila a été si rapide que Cincoro s’est même retrouvée en rupture de stock sur quatre marchés avant même sa sortie officielle. Et aujourd’hui, Cincoro est devenue l’une des marques de téquila les plus onéreuses vendues à ce jour. Si une bouteille de son añejo est vendue à 130$, l’Extra añejo est proposé à un prix de 1600$.

« Depuis ce premier dîner, nous voulions une téquila au goût génial. C’était quelque chose que nous voulions créer ».

Les étapes de fabrication du Cincoro

Pour obtenir cette boisson goûteuse, noble et luxueuse, l’agave est choisi à la main dans deux régions de Jalisco. La récolte n’a lieu qu’après 6 ou 8 ans de pousse de l’agave, qui est ensuite cuit durant 35 heures. La production de Cincore est réalisée dans une distillerie de Jalisco produisant également les bouteilles de 96 autres enseignes. Une fois distillée, la téquila est vieillie dans des tonneaux pour une durée plus longue que celle des autres marques. Si l’añejo de Casamigos est vieillie pendant 14 mois avant de le mettre en bouteille, l’añejo de Cincoro y reste 10 à 14 mois de plus. Et l’extra añejo est un mélange de téquilas vieillies de 40 à 44 mois.

Jusqu’ici, le groupe fondateur de Cincoro n’a pas encore fait part de créer leur propre distillerie. Mais cependant, Fazzalari a confirmé qu’une extension en Asie est prévue dans le futur.

Avant de prendre la décision sur la composition de leur téquila, Michael Jordan, Fazzalari et Wes Edens ont pris le soin de tester plus de 1000 téquilas différentes. Ce qui leur a permis de trouver le juste équilibre entre la douceur, la note finale et la saveur raffinée.

 

Patrick.K
Retrouvez les actualités luxe Infinity

0 Commentaires