Menu & Search
Bocuse d’Or et Coupe du Monde de la Pâtisserie 2022

Bocuse d’Or et Coupe du Monde de la Pâtisserie 2022

Les 9 et 10 septembre derniers, le Maroc a accueilli les sélections africaines du Bocuse d’Or et de la Coupe du Monde de la Pâtisserie. Au terme de la compétition, le Maroc a remporté sa 5ème Coupe d’Afrique de la Pâtisserie, tandis que la finale africaine 2022 du Bocuse d’Or a été remporté par l’Île Maurice, qui en était à sa première participation.

Dakhla, ville côtière de l’océan Atlantique ouverte sur l’Afrique subsaharienne, a été le théâtre de deux compétitions culinaires internationales qui ont mis en lumière les meilleurs chefs et pâtissiers des territoires africains. Des sélections continentales qui ont été une magnifique occasion d’accueillir pour la première fois sur ces compétitions les équipes de Maurice, qui rejoignent ainsi les grandes familles de la Coupe du Monde de la Pâtisserie et du Bocuse d’Or.

Bocuse d’Or… l’Île Maurice sacrée championne

Un des concours de gastronomie les plus prestigieux au monde, le Bocuse d’Or a ouvert deux jours de compétition le vendredi 9 septembre. Sur les 7 équipes concourrant au Bocuse d’Or, seuls 2 ont été sélectionnées pour la grande finale prévue en janvier 2023 lors de la prochaine édition du Sirha Lyon. Le concours a débuté à intervalles réguliers à partir de 9h00, et les équipes ont eu 5 heures et 35 minutes pour réaliser deux thèmes, l’un sur une assiette et l’autre sur un plateau.

Les candidats et leurs commis ont dû imaginer une assiette à base de daurade, à laquelle ils ont pu ajouter des produits tels que des crevettes, des homards ou des huîtres. Les chefs avaient pour mission de sublimer ces produits en créant une recette qui associe légumes et protéines animales. Pour le thème du plateau, les candidats devaient proposer de mettre en valeur la selle d’agneau, accompagnée de trois accompagnements, dont l’un doit être emblématique du pays de l’équipe.

Au terme de la compétition, le quadricolore mauricien a brillé de mille feux hier soir au Maroc, grâce au talent incroyable du chef Kritesh Halkory de l’hôtel Constance Prince. Maurice, qui en était à sa première participation au Bocuse d’Or, a ainsi remporté la finale africaine 2022 ; une victoire qui propulse le pays vers la finale mondiale à Lyon. Le Bocuse d’Or de Lyon est un concours mondial de chefs qui se déroule tous les deux ans au célèbre Salon Sirha de la ville. Il s’agit du concours culinaire le plus prestigieux au monde, qui réunit les meilleurs chefs de tous les continents.

En 5h30, l’équipe mauricienne a su séduire le jury avec une dorade royale dans l’assiette, alors que le plateau thématique était consacré à la selle d’agneau. Pour l’occasion, le plateau rappelant les mangroves a été créé par un artiste, et le chef Halkory a choisi de mettre en avant la brède mouroum comme ingrédient local. Le commis Brady Ng Fuk Chong a également remporté le trophée du meilleur commis.

Des démonstrations culinaires, des témoignages et des ateliers sur les richesses culinaires de la région étaient aussi au programme, en plus de la participation de stagiaires des écoles hôtelières de la région dans le cadre de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Le Maroc remporte la Coupe d’Afrique de la Pâtisserie

Cette année, c’était la première fois que le Maroc accueillait le Tournoi officiel des chefs africains. Placé sous le patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce prestigieux concours est marqué par la participation de 200 chefs meilleurs pâtissiers africains de huit pays : Maroc, Maurice, Tunisie, Égypte, Ghana, Burkina Faso, Sénégal et Côte d’Ivoire.

Le concours exigeait des participants qu’ils préparent, en 10 heures seulement, 2 desserts glacés aux fruits, 12 sucettes glacées, 10 desserts de restaurant, 1 pièce artistique au chocolat et une pièce artistique au sucre. Sur les huit pays participants, le Maroc a obtenu la première place après 10 heures de compétition, suivi de l’Ile Maurice et de la Tunisie, qui occupent les deuxième et troisième places du podium. Le jury a également décerné un prix spécial au Ghana pour le meilleur esprit d’équipe. Les trois équipes gagnantes ont également obtenu leur qualification pour la Coupe du monde de pâtisserie qui aura lieu en janvier prochain à Lyon.

Selon Kamal Rahal Essoulami, président de TOC Africa et de la Fédération marocaine des arts culinaires, ce concours mondial est l’occasion de mettre en avant le rôle des chefs, notamment des pâtissiers, dans la promotion de la gastronomie et du tourisme de leur pays. Il a ajouté que TOC Africa vise à promouvoir le travail des chefs marocains et africains dans un esprit de coopération Sud-Sud. Pour sa part, le président du jury de la Coupe d’Afrique de la Pâtisserie, Jean-Jacques Borne a salué la qualité remarquable et exceptionnelle du travail des pâtissiers africains, notant que la gastronomie africaine continue de se distinguer lors des plus grandes compétitions culinaires.

Kamal Rahal, président des concours, a affirmé que les deux compétitions étaient une opportunité unique non seulement pour les chefs africains de promouvoir leur talent culinaire et l’esprit gastronomique africain, mais également pour apporter une touche de fraîcheur lors des finales mondiales.

Teddy Sarou