Menu & Search
McLaren fait un pas vers l’hybride avec la « Artura »

McLaren fait un pas vers l’hybride avec la « Artura »

Le passage à l’électrique est actuellement en plein essor dans le monde de l’automobile. Face à la situation environnementale critique, les grandes marques ont pris conscience de l’importance d’adopter un changement radical. Le secteur de l’automobile est une des principales sources de pollution de l’atmosphère à cause du taux d’émission de CO2 élevé. Se tourner vers l’électrique et l’hybride est donc la solution par excellence pour minimiser les impacts environnementaux de l’industrie automobile. C’est une décision qui promet un monde plus vert et plus écologique.

luxe-infinity-mclaren-artura-1

De nombreux constructeurs automobiles franchissent le pas petit à petit vers l’électrique et l’hybridation. La marque britannique McLaren semble aussi être convaincue par les enjeux planétaires de cette transformation. Voilà pourquoi elle s’est également lancée dans la production de véhicules hybrides. En effet, elle a récemment dévoilé « Artura », un véritable petit bijou encore plus performant que ses prédécesseurs thermiques. Allons à la découverte de cette supercar design, rapide et légère !

Une supercar rechargeable et puissante à la fois

Rouler à bord d’un véhicule puissant et confortable, tout en respectant l’environnement : c’est tout à fait possible ! La « Artura » en est la preuve parfaite. En plus de permettre au conducteur de parcourir 30 km en mode électrique, la voiture peut aussi atteindre une vitesse de pointe de 330 km/h pour un couple de 72 Nm. Son taux d’émission en CO2 a également été réduit à 129 g/km.

Équipé d’un puissant moteur V6 biturbo de 585 ch, la supercar atteint les 100 km/h en 3 secondes, les 200 km/h en 8,3 secondes et les 300 km/h en 21,5 secondes.

luxe-infinity-mclaren-artura-interior

Selon la marque, la conception de cette nouvelle voiture a commencé avec une page blanche. Le tournant vers l’électrique et l’hybride se fait doucement mais surement chez McLaren. L’objectif étant de créer des véhicules encore plus puissants sur route que les anciens modèles. Cette ambition lui a permis d’obtenir un rendu qui frôle la perfection.

Son poids léger de 1498 kg (130 kg pour sa motorisation, dont 15,5 kg pour le moteur électrique et 88 kg pour la batterie) fait toute sa singularité. La voiture dispose d’un châssis en fibre de carbone et aluminium que McLaren a présenté en Août 2020. La monocoque McLaren Carbon Fibre Lightweight Architecture mise sur quatre types de fibre de carbone inédits, un système de résine innovant, mariés à d’autres nouveaux matériaux. Le PDG de la marque, Mike Flewitt, a fait part que cette nouvelle architecture devrait permettre à McLaren Automotive de garantir le passage vers les supercars proposant un système hybride.

Le moteur

Cette fois-ci, McLaren a mis le moteur V8 de côté. Il fait place à un moteur V6 innovant, recevant deux turbocompresseurs, capable de développer 585 ch pour un couple de 585 Nm. Le moteur électrique, quant à lui, développe 95 ch et 225 Nm de couple. Ainsi, la « Artura » développe donc 680 ch pour 720 Nm de couple.

Un moteur à flux axial équipe la partie électrique. Sa dissipation de chaleur empêche la perte de puissance du véhicule et assure un meilleur rendement. Il est placé entre le moteur thermique et la boîte de vitesses à 8 rapports. La batterie électrique de la supercar assure une autonomie de 30 km grâce à sa capacité de 7,4 kWh. Son temps de recharge s’élève à 2h30mn.

Des options avancées

luxe-infinity-mclaren-artura-exterior

Bien que McLaren se soit surtout focalisé sur les performances électriques de la voiture, le design et le confort n’ont pas été négligés. En effet, plusieurs options optimisent l’expérience de conduite de la voiture. Elle est dotée d’aides à la conduite comme le régulateur de vitesse intelligent et adaptatif, l’assistance automatique aux feux de route, l’alerte de franchissement de ligne ou encore la reconnaissance des panneaux de signalisation via la caméra frontale. Cette voiture nouvelle génération est aussi équipée de nouvelles technologies, dont l’Apple CarPlay, l’Android Auto, ou encore son écran tactile HD.

Son côté écologique prive les conducteurs du super malus qui s’élève à 30.000 euros, et qui grimpera à 50.000 euros en 2023.

Vous pouvez déjà passer vos commandes pour devenir un des propriétaires de la « Artura ». La supercar est proposé au prix de 213 308 euros pour la version basique « Performance »  en Angleterre. Deux autres finitions sont également disponibles.

 

Patrick. K

0 Commentaires