Menu & Search
Week-end de rêve sur les îles Paul Ricard

Week-end de rêve sur les îles Paul Ricard

En cette fin d’été 2019, il vous reste peut être encore quelques semaines pour visiter un endroit incroyable du littoral français, les îles Paul Ricard. Au début de l’été j’ai eu l’opportunité de passer quelques jours sur l’île de Bendor et séjourner à l’hôtel Delos, un hôtel iconique de la côte varoise, resté dans « son jus » depuis sa construction dans les années 1960. Lors de mon séjour, j’ai pu également visiter, par bateau et au départ de Bandol, l’île des Embiez.

Situées dans le Var, premier département touristique de France après Paris, les îles Paul Ricard ont été classées leader dans le domaine du tourisme pour la deuxième année consécutive. Dans la dynamique de développement touristique de la métropole Toulonnaise et plus largement du Var et de la région Sud, elles constituent deux écrins parfaits pour se reposer, se régaler, se divertir, se réunir… pour une journée, une simple escale, un séjour ou un événement.


L’île des Embiez et l’île de Bendor
deux écrins à découvrir

Toutes deux accessibles par bateau au départ de Bandol ou de Six-Fours, l’île des Embiez et l’île de Bendor, deux écrins qui ne demandent qu’à être découverts par les amateurs de calme, sont situées entre Marseille et Toulon, respectivement, face à Six-Fours-les-Plages et Bandol.

De Paul Ricard, on ne retient bien souvent que le pastis, le soleil et pour certains, le circuit automobile éponyme. Mais derrière cette réussite extraordinaire, se cache un bâtisseur, un homme généreux, un artiste, un humaniste curieux de tout qui voulait faire partager ses passions et communiquer son émerveillement au plus grand nombre.

 

L’île des Embiez, entre mer et nature

Quand Paul Ricard achète l’île des Embiez en 1958, il est sûr d’avoir trouvé ce que la nature offre de mieux pour s’évader et rêver. Un véritable oasis de verdure, nourri de grands espaces, idéal pour les inconditionnels de vacances authentiques en harmonie avec la nature, avec un ensoleillement quasi annuel.  Paul Ricard a réussi le pari de bâtir une île dédiée au tourisme familial dans le respect de la nature. Un véritable havre de paix où le maître-mot est le ressourcement loin des foules et de l’agitation du continent : calme, décontraction, joies de la mer et promenades à pied ou à bicyclette.

Grand défenseur de la nature et de la mer, avant-gardiste en matière d’écologie, Paul Ricard a fait de ce paradis un fleuron de la protection de la faune et de la flore. En 1966, avec l’aide d’Alain Bombard, Paul Ricard crée sur l’île des Embiez l’Institut océanographique Paul Ricard, qui oeuvre depuis plus de 50 ans maintenant, à la protection marine grâce à son centre de recherche où travaille une équipe permanente de scientifiques. Il poursuit également ses actions de sensibilisation et d’éducation auprès des enfants et des adultes grâce à son aquarium, ouvert au public à l’année, peuplé d’une centaine d’espèces animales et végétales méditerranéennes.

Tout le monde sait que Paul Ricard a créé la célèbre marque de boisson anisée qui porte son nom, mais il produisit également du vin… et pas n’importe lequel, celui de son île !

En 1958, l’île possède déjà 11 hectares de vignes, dont les origines remontent à 1901. La famille Ricard continue aujourd’hui de s’investir dans la viticulture sur l’île, avec une production qui s’élève à 30 000 bouteilles en moyenne par an. Tout est fait sur l’île : de la récolte (encore aujourd’hui faite à la main) à la mise en bouteille, en passant par la vinification, réalisée dans la cave de l’île.

Le port Saint-Pierre situé sur l’île des Embiez est très prisé par les plaisanciers, il dispose de 750 anneaux, lui permettant d’accueillir tout au long de l’année, voiliers et bateaux à moteur, de 5 à 45 mètres.

Une des meilleures façons de passer quelques jours au calme sur l’île des Embiez est de rester à l’hôtel Hélios. Spacieux et lumineux, l’hôtel Hélios décline 61 chambres rénovées avec vue sur la mer ou sur le port. L’hôtel dispose également d’un spa à la pointe de la technologie.
L’île des Embiez, entre mer et nature

L’ile de Bendor – Un tableau grandeur nature

Au  départ, il n’y avait rien. Bendor était un diamant brut qui ne demandait qu’à être taillé. Paul Ricard l’acquiert en 1950 et en fait d’abord son refuge, pour venir s’y reposer en famille. Puis les amis sont venus, les amis des amis… Très rapidement, il a souhaité la faire partager au plus grand nombre. Un restaurant est né, un hôtel, des musées…. Petit à petit Bendor s’est façonnée. Entre roches blanches et mer bleue, Bendor chante sa propre philosophie du bonheur dans une atmosphère délicieusement rétro qui séduira des hôtes en quête de vacances raffinées, intimistes et uniques.

Loin des foules et de l’agitation du continent

Source d’inspiration et lieu de création, Bendor est aussi le rendez-vous des grands artistes. Nombre d’entre eux sont venus y célébrer au fil des ans les vertus de la dolce vita à la provençale : Dali, Fernandel, Gilbert Becaud, Joséphine Baker, Luis Mariano, Paul Belmondo, Melina Mercouri, Youri Gagarine ou Jacques Dutronc.

« Bendor, cette île m’a passionné : en y construisant un monde miniature tout m’était permis, je n’avais qu’à tenir compte de la superficie, du ciel et de la mer comme seules limites de mes rêves » Paul Ricard.

Peintre et ancien élève aux beaux-arts, les artistes ont toujours eu une place privilégiée dans le cœur de Paul Ricard. Il s’entoura de peintres, de sculpteurs, de ferronniers, de souffleurs de verre, de céramistes qui avaient pour mission de laisser libre cours à leur esprit créatif avec Bendor pour source d’inspiration. Au  fil de la promenade on peut admirer de nombreuses statues, sculptures, vitraux… Comme la Croix de Bendor, symbole de l’île dessiné par Paul Ricard, représentée sous quantité de formes différentes (sculptures et ferronneries).

Sur le port, se dresse le monolithe de Bottinely érigé à la gloire de Pierre Puget (sculpteur, peintre et architecte provençal du 17e siècle) à qui Paul Ricard emprunta la devise « Nul bien sans peine ». Au  sommet de l’île, la vierge du sculpteur marseillais Raymond Servian domine la mer et est l’objet d’un pèlerinage fervent chaque année pour le 15 août.

Sans oublier l’imposante sculpture de Neptune de Michel Barra. Le village des créateurs, la galerie d’art, le musée des vins et spiritueux et le musée des objets publicitaires Ricard permettent aux visiteurs de profiter d’un cadre unique tout en s’ouvrant à l’art.

A la pointe de l’île, surplombant les eaux azurées et dessiné par Paul Ricard, l’hôtel Delos avec son annexe Le Palais déclinent 55 chambres de luxe. L’hôtel dispose d’une piscine extérieure chauffée, une des plus iconiques de la côte varoise, donnant sur la mer et d’un restaurant gastronomique avec vue à 180° sur la Méditerranée.

Sur le port de l’île de Bendor, il est également possible de louer une des huit villas qui  allient le charme d’une maison en Méditerranée avec jardin privatif aux avantages d’un séjour hôtelier.

Gastronomie au programme sur l’île de Bendor

Sous la direction du chef Christophe Pacheco, le restaurant gastronomique de l’hôtel Delos propose une cuisine élaborée, savoureuse et créative. A déguster sur la plus belle terrasse de l’île avec vue panoramique sur la mer, pour un moment magique en solo, en couple ou en famille.

Idéalement située à côté du petit port de l’île de Bendor et ouvert jusqu’au 8 septembre, à quelques pas de l’embarcadère, le restaurant Bendor Plage est un endroit idéal pour déjeuner ou diner les pieds dans le sable. Ce restaurant à l’ambiance décontractée propose des produits simples de qualité : salades et cuisine méridionale. Le restaurant propose en été un service de location de transats ainsi qu’une carte boissons et glaces.

Après une journée au soleil, je vous recommande de prendre un cocktail avec ou sans alcool, au bar de l’hôtel Delos où vous pourrez penser à tous les endroits incroyables que vous aurez pu découvrir durant votre séjour.

J’ai passé un séjour inoubliable et vraiment dépaysant sur l’île de Bendor et pour en savoir plus sur Monsieur Paul Ricard, je vous recommande vraiment de lire son ouvrage « La Passion de Créer » publié aux Editions du Centenaire chez Albin Michel, en vente dans les bonnes librairies. Vous serez absolument surpris par la vie de ce visionnaire du sud de la France.

son ouvrage La Passion de Créer

 

Photos droits réservés fournies gracieusement par la société des îles Paul Ricard.

Par Emmanuel Lupé

Découvrez les actualités Luxe Infinity

0 Commentaires

82 + = 89