Menu & Search
L’APOGÉE : LE LUXE, LÀ-HAUT, TOUT LÀ-HAUT

L’APOGÉE : LE LUXE, LÀ-HAUT, TOUT LÀ-HAUT

neige

Quand on appartient à une griffe aussi prestigieuse que le groupe Oetker (le Bristol à Paris, l’hôtel du Cap Eden Roc à Antibes…), on est sûr d’apporter le maximum du luxe à ses clients. Et l’Apogée, ne déroge pas à cette règle. Un hôtel cinq étoiles, créé en 2014, au sommet de l’ancien tremplin olympique et du jardin alpin en dominant tout le cœur de la station.

Grâce au ski-room, vous chaussez vos skis depuis l’hôtel et vous voilà sur les pistes ! Une belle réalisation car cet hôtel de 55 chambres et suites a été imaginé par deux architectes designers India Mahdavi et Joseph Dirand, au style propre mais qui ont fusionné dans la même philosophie. Moralité, les chambres sont très spacieuses et bénéficient d’une déco contemporaine et raffinée dans le grand luxe, qui n’a rien d’ostentatoire. Autour de boiseries claires ou sombres, du cuir, de meubles sur mesure, de matériaux nobles et de couleurs assez fun, des salles de bains en marbre avec douche et baignoire séparées, chauffées au sol…Même le parfum d’ambiance dans les couloirs apportent la note particulière.

bedroom2

Pour le grand luxe, le Penthouse offre 4 chambres accessibles par un ascenseur privé, disposant d’un Butler et de deux jacuzzis en terrasse, sans oublier les deux chalets adjacents privatifs. Si le temps n’est pas au grand bleu, on peut profiter largement de l’hôtel autour de la très belle piscine de 11 m en mosaïque ou passer au spa, à côté pour découvrir le hammam, le sauna, jacuzzi et grotte à sel (un sauna à 60° avec du sel de l’Himalaya) et bien sûr se faire dorloter par des massages.

piscine2

Mais la partie gourmandise est aussi privilégiée, grâce au chef Jean-Luc Lefrançois, qui donne au comptoir de l’Apogée, de style brasserie chic, toutes les vertus d’une bonne cuisine classique française et au Koori, de belles réalisations japonaises, grâce à sa passion pour le pays du soleil levant. Au déjeuner, on se retrouve au bar de l’Apogée, qui se transforme le soir en bar à cocktail et DJ en live. Chic, chic, mais on n’oublie pas l’esprit de famille chic, car l’hôtel met à disposition des parents des structures d’accueil pour les enfants : le club mini VIP 1850 pour les moins de 11 ans et un club free style 1850 très pop art pour les ados. Et des moniteurs de ski peuvent prendre vos jeunes en charge dès l’âge de 18 mois jusqu’à l’adolescence. Liberté chérie pour vous de faire du shopping dans la station, en utilisant la navette de l’hôtel ou d’aller tester les meilleurs cigares dans le fumoir.

  • Piscine intérieure
  • Spa
  • 2 Restaurants dont un japonais
  • Mini-club
  • Prix : à partir de 950 € demi-pension incluse
  • Fermé du 2 avril au 9 décembre 2016
  • General Manager: Duarte Bon De Sousa
  • 5 rue Emile Allais, Jardin Alpin, 73120 Courchevel
  • Tel : +33 (0)4 79 04 01 04
  • lapogeecourchevel.com
  • Cadeau de bienvenue par le guide Désir d’Hôtels : Une doudoune

Roland Escaig

0 Commentaires