Menu & Search
La maison de maroquinerie Furla diversifie son activité et intègre le monde de la parfumerie

La maison de maroquinerie Furla diversifie son activité et intègre le monde de la parfumerie

Connue dans le monde de la maroquinerie haut de gamme, la maison italienne Furla a décidé de diversifier son activité, et de franchir le pas dans le domaine de la beauté, particulièrement de la parfumerie. En effet, c’est le 3 septembre dernier que la marque a annoncé officiellement la signature de sa collaboration avec le fabricant italien Mavive pour produire et distribuer au niveau mondial sa première fragrance. Cette diversification est une sorte de stratégie pour la maison pour un meilleur positionnement Lifestyle. D’autant plus que l’univers de la parfumerie est aujourd’hui très promettant. Les deux firmes familiales, toutes les deux implantées en Italie, notamment à Bologne et à Venise, comptent chambouler le monde de la parfumerie sachant que Mavive est un leader dans le domaine.

Une diversification pour mieux se rapprocher des consommateurs

Furla flacon parfums

Pour intégrer le monde de la parfumerie, la maison italienne Furla s’est tournée vers une grande firme qui tient une place importante dans le domaine. En effet, son choix s’est porté sur l’un des plus grands acteurs Italiens qui n’est autre que Mavive, implantée à Venise. Il faut savoir que cette entreprise est une spécialiste dans la production de fragrances telles que 4711, Police ou encore Replay et elle devrait s’occuper de la gestion de la licence au niveau international, tout simplement parce que la maison de maroquinerie est implantée dans 98 pays.

La maison italienne Furla a expliqué que cette collaboration avec Mavive fait partie de sa stratégie pour se repositionner sur le segment du lifestyle. Selon la marque, cela devrait également lui permettre de se rapprocher encore plus des consommateurs partout dans le monde « en soulignant l’élégance joyeuse et la positivité qui caractérisent Furla et ses collections » a précisé le PDG de la maison, Alberto Camerlengo. Et il a d’ailleurs ajouté qu’une fragrance est quelque chose de subtil et impalpable complétant et définissant le style personnel de chacun, tout en la décrivant comme un « véritable art dans lequel Mavive est un leader ».

Mais c’est également un réel plaisir et une fierté pour la firme Mavive de travailler avec la grande maison de maroquinerie Italienne. Massimo Vidal, le PDG de la firme a fait part de sa « grande satisfaction » après l’officialisation de ce partenariat pour cette licence avec Furla. Cela va lui permettre de produire la première collection de fragrances d’une des plus grandes enseignes de prestige dans le monde de la maroquinerie italienne.

Des chiffres en hausse pour Furla

L’année dernière, la maison italienne a connu une hausse considérable sur ses ventes. Avec un chiffre d’affaires qui s’élève à 513 millions d’euros, cette augmentation est estimée à +5,2% à taux de change constants. Furla a vu le jour en 1927, et a été fondée par Aldo Furlanetto. 85% du chiffre d’affaires représente les ventes à l’étranger, notamment à travers les 490 boutiques d la maison dont 285 en gestion directe, et les 10000 multimarques dans le monde. Mais il faut aussi savoir que les 26% de ce chiffre d’affaires ont été accumulés en Asie-Pacifique, où les domaines du soin, du cosmétique et de la parfumerie sont actuellement en pleine croissance. Un bon point pour la maison qui compte se lancer dans l’univers des fragrances.

Furla n’a jamais cessé de diversifier son activité, allant des chaussures, passant par les lunettes, jusqu’aux garde-temps et aux sneakers. Et cette entrée dans le monde de la parfumerie lui permettra donc d’attirer de nouvelles cibles, et de consolider les clients qui apprécient déjà le luxe accessible que la marque Furla propose.

Mavive, quant à elle, est une entreprise qui a été lancée par Massimo Vidal en 1986. La société se charge déjà de la gestion en licence de grandes marques comme Police et Replay, auxquelles s’ajoute Furla. Ce leader italien dans le monde de la parfumerie a enregistré des ventes allant jusqu’à 60 millions d’euros pour le commerce de gros l’année dernière.

 

Patrick.K
Retrouvez les actualités Luxe Infinity

0 Commentaires

68 + = 72