Menu & Search
Christies’ Genève et Artcurial , la course aux enchères pour le plus grand bonheur des passionnés

Christies’ Genève et Artcurial , la course aux enchères pour le plus grand bonheur des passionnés

A quelques mois de la fin de l’année, les maisons de ventes aux enchères multiplient les événements dans le monde de l’horlogerie, pour le plus grand bonheur des collectionneurs, amateurs et passionnés. Tandis que Christie’s Genève mise sur une Daytona « La légende » de Rolex, ainsi qu’une Patek Philippe surnommée « La Perle du Golfe Persique », Artcurial surfe sur la vague de la vente en ligne avec une sélection à la fois éclectique et inédite de pièces incontournables.

L’ultra-rare « La Légende » Rolex Daytona, toujours avec Christies’

La plus légendaire de toutes les montres Cosmograph en or, la Rolex Daytona ref. 6263 Paul Newman avec cadran « Lemon » fera l’objet de la vente aux enchères « Rare Watches » de Christie’s Genève, prévue le 7 novembre 2022.

Un mythe qui reposait dans les rêves de beaucoup. Pendant des années, on a dit de ce garde-temps qu’il n’avait pas existé. En 2013, elle a stupéfié le monde en faisant sa première apparition lors d’une vente aux enchères – « La légende » Rolex Daytona avec cadran « Oyster Lemon Paul Newman », vers 1969. Un événement qui est devenu l’un des moments les plus importants pour les passionnés de Rolex et les collectionneurs de Daytona du monde entier.

Le plus ancien des trois seuls exemples connus de la version en or 18 carats de l’emblématique Rolex, cet illustre Cosmograph Daytona en or avec poussoirs de chronographe vissés et cadran « Oyster Lemon Paul Newman » est dans un état spectaculaire. Le numéro de série 2 330 402 la plaçait très tôt dans la production de la référence 6263, précédant même certains des derniers exemples des références antérieures « pump pusher » 6262 et 6264, lorsque Rolex voulait faire l’expérience de différents types de cadrans.

Dans l’ouvrage de référence Ultimate Rolex Daytona de Pucci Papaleo, la référence 6263 en or 18 carats avec cadran « Oyster Lemon » présentant des graphiques de filiales blanches est appelée « La Légende » en raison de son extrême rareté. Cette Rolex Daytona à couper le souffle est la plus ancienne de son genre. Un garde-temps iconique qui a été parfaitement conservé. Dans le monde de la haute horlogerie, rares sont ceux qui s’approchent de la rareté et de la beauté de cette ‘Paul Newman’ en or 18 carats avec poussoir à vis.

La Paul Newman dite « Lemon » fait référence à la riche teinte jaune de la couleur de fond, très différente de la couleur crème/champagne habituelle. Un zeste d’exception, les chiffres et index blancs de la Rolex Dayton « The Legend » sur cette montre au cadran ‘Lemon’ contrastent fortement avec le fond sombre, apportant un complément visuel plutôt frappant à l’effet global. Elle se distingue en outre par l’impression blanche sur les cadrans auxiliaires guillochés, l’ensemble procurant un effet visuel saisissant.

Cette pièce d’horlogerie exquise sera vendue aux enchères lors de la vente en direct de Christie’s Genève le 7 novembre 2022.

Christie’s Genève et « la perle du golfe Persique »

Considérée comme l’une des plus distinctives jamais créées, « La Perle du Golfe Persique » de Patek Philippe sera la vedette vente en ligne de Christie’s, The Dubai Edit. Cette pièce unique est une commande privée en or jaune 18 carats dont la base est une Patek Philippe réf. 2573 de 1958.

Commandée par l’émir de Bahreïn, la montre est l’unique Patek Philippe réf. 2573 en or jaune dotée d’index en forme de perle, faisant de cette pièce une œuvre d’art au raffinement exceptionnel. Elle est dotée d’un cadran doré et « des index en perles de rocaille entre les indices cardinaux sur un bracelet en or exquis réalisé par Gay Frères pour Patek Philippe spécifiquement pour cette montre ».

D’après Rémy Julia, responsable des montres chez Christie’s Middle East, India & Africa, la montre est le précurseur de la paire de montres légendaires réf. 2573 Pearl of Bahrain en or rose commandée par l’émir de Bahreïn. Les deux modèles en or rose, qui ont fait surface relativement récemment, ont été confiés respectivement à Christie’s New York et Christie’s Genève, atteignant des prix records. « C’est donc un extraordinaire privilège pour Christie’s Dubaï de présenter la sœur aînée en or jaune, la plus glamour des trois Perles, lors de notre vente en ligne spéciale du 12 au 26 octobre », affirme-t-elle.

Malgré le fait qu’elle soit basée sur la Réf. 2573 qui comptabilisait déjà deux ans de production, la Perle du Golfe Persique a subi plusieurs modifications afin de recevoir les index en perles. Bien que considérés comme des perles de rocaille, ces magnifiques index – absolument inédit sur une montre – se dressent fièrement sur le cadran, bien plus que ne le ferait un index conventionnel.

Fabriqué sur mesure, le boitier se pare d’une lunette plus haute et plus raide que la version de base, tandis que les aiguilles des heures et des minutes sont placées sur un montant surélevé. Celle des minutes présente d’ailleurs une forme atypique, étant incurvée pour « dégager » les perles. Un extrait des archives Patek Philippe confirme par ailleurs l’authenticité de la montre.

Actuellement exposée avec d’autres lots de la vente au Dubai International Financial Centre, la Perle du Golfe Persique a été estimée par Christie’s entre 100 000 et 200 000 USD et les enchères sont ouvertes jusqu’au 26 octobre.

Artcurial et sa vente Online Only dédiée à l’Horlogerie de Collection

2022 aura été une année de tous les records pour le département Horlogerie de Collection d’Artcurial. Après un succès fulgurant de la session monégasque, le département Horlogerie d’Artcurial compte terminer l’année en apothéose en organisant une vente aux enchères Online Only pour le plus grand bonheur des collectionneurs et passionnés d’horlogerie.

Du 7 au 14 novembre prochain, Artcurial mettra aux enchères pas moins de 150 garde-temps issus de marques telles que Cartier, Rolex, Jaeger Lecoultre ou encore Audemars Piguet. Un rendez-vous incontournable donc, et également une occasion à ne pas manquer pour commencer ou embellir une collection, d’autant plus que les pièces présentées seront pour tous les budgets.

Avec une sélection à la fois éclectique et inédite, cette vente aux enchères Online Only ravira le plus grand nombre avec des pièces exceptionnelles telles qu’une Blancpain Villeret de 1990 en or jaune 18k (1 000 à 1 500 euros), une Cartier Pasha Grille en édition limitée (2 400 à 3 000 euros), une montre bracelet de dame en or jaune 18k de Boucheron/Omega de 1960 (1 000 à 1 500 euros) ou encore une extra plate d’Audemars piguet, toujours en or jaune 18k (3 000 à 4000  euros).

Teddy Sarou