Menu & Search
Chopard L.U.C Perpetual Chrono marie en elle la mesure des temps longs et des temps courts

Chopard L.U.C Perpetual Chrono marie en elle la mesure des temps longs et des temps courts

Chopard continue avec ses séries limitées de montres d’exception et dévoile cette fois-ci la nouvelle L.U.C Perpetual Chrono qui unit la mesure des temps longs et des temps courts à la fois. Cette merveille, présentée dans sa noblesse, habillée de platine sera distribuée en seulement 20 éditions. C’est après le lancement, en 2016, de la série Fairmined en or équitable en édition limitée que la marque horlogère poursuit avec cette L.UC Perpetual Chrono constitué de 452 composants.

Un design noble et raffiné

Cette nouvelle montre de la marque Chopard est enjolivée d’un beau et lourd boitier noble de 45 mm en platine 950 teintée en gris neutre et sombre qui lui est propre. Une finition satinée verticale sur les flancs vient couronner le tout avec un effet poli sur la lunette et les cornes. Mais ce bijou n’en est pas resté là car son cadran a également été conçu avec une matière élégante de prestige, notamment l’or massif sillonné d’un motif guilloché à la main teintée sur un bleu profond après un traitement galvanique. Chopard a vraiment misé sur le design haut de gamme pour ce garde-temps d’exception. La couronne et les poussoirs ont été conçus avec de l’or gris 18 ct.

Même le calibre L.U.C 03. 10-L qui a été accompli dans les ateliers de la maison est constitué d’un maillechort gris clair pour garantir la résistance à l’oxydation du calibre. Chopard a mis tout son savoir-faire et son expertise dans la conception de cette montre. Chaque détail a été minutieusement soigné et les moindres éléments que l’on peut distinguer sur le mouvement prouvent d’ailleurs la perfection de l’exécution, notamment la mise en place des côtes de Genève, le perlage, le satinage et le polissage. Mais Chopard ne s’est pas seulement limité sur le côté esthétique car la précision est également le point fort de ce calibre. S’articulant autour d’une roue à colonnes centralisant les actions du chronométrage, des marteaux à contact progressif assurent la remise à zéro avec un déclenchement doucement mais fermement grâce à l’embrayage vertical des composants du chronomètre.

La montre est également dotée d’un calendrier à grande date double guichet avec un affichage du jour, du mois et du cycle des années notamment bissextiles ou courantes. Mais on peut aussi distinguer l’indication jour et nuit sur ce garde-temps. Le cadran bien aménagé intègre les phases de Lune orbitale permettant de lire précisément l’âge de la Lune.

Cette montre doublement certifiée a vraiment su marier en elle la mesure des temps longs et des temps courts sur une visibilité fluide et claire. Pour couronner le tout, Chopard a misé sur un bracelet en alligator avec de larges et belles écailles, cousu à la main et une doublure également en alligator brun mais à petites écailles.

Les spécificités techniques du garde-temps de Chopard

La nouvelle montre L.U.C Perpetual Chrono est étanche jusqu’à 30 mètres, avec une réserve de marche de 60 heures et est doté d’un mouvement à remontage manuel L.U.C 03. 10-L. Ce bijou noble détient en lui 42 rubis. La petite seconde est affichée à 6 h, la grande date est située à 12 h tandis que les jours sont positionnés à 9 h et les mois à 3 h. À 6 h, on remarque les phases de la lune, à 10 h on a l’affichage jour et nuit pour laisser les années à 2 h. Les heures, les minutes, les secondes, les jours et les mois sont indiqués par des aiguilles dauphines. Un triangle rhodié avec une pointe blanche pointe vers l’indication jour et nuit et les années.

 

Quentin

0 Commentaires