Menu & Search
Si Versailles m’était conté !

Si Versailles m’était conté !

Image éblouissante du kitch français sous l’image scintillante de Louis XV, surnommé « le Bien Aimé ».

La résurrection de la monarchie à deux pas de Élysée, symbole de la République est un étonnant pied de nez à l’histoire. Sous les chandeliers d’époque, la salle à manger en impose avec les murs traités à la feuille d’or, les dorures, les moulures, les tableaux Régence…

L’image parfaite d’un salon privé du Château de Versailles !

La mise de table est un sans faute avec la porcelaine à la feuille d’or, les chaises et canapés de style Louis XV… Le personnel n’est pas en tenue d’apparat mais vous réserve un service très élégant et attentionné sous la conduite de Miss Dami Chong. Et comme sa Majesté Louis XV avait développé une culture gastronomique d’excellence, le chef Régis Versieux (formé en particulier par Joël Robuchon) joue la gastronomie française revisitée avec des plats très joliment cuisinés et présentés à l’image de la volaille de Bresse (truffée de foie gras), salsifis et cages de pommes de terre…

Sinon, on goûte le crabe façon sashimi, le bœuf cru au couteau et influences asiatiques… le homard, mini fenouils garnis et son bouillon à la vanille, les spaghetti à l’huile d’olive et ail croustillant… la délicatesse de saison aux notes d’agrumes, le thé Matcha en alliance avec le safran et le citron…

Une très belle cuisine (cuissons parfaites) de saveurs que l’on peut même déguster assis au bar, peut-être en compagnie du propriétaire, le jeune Salim Jaïdi. Un peu pompeux mais à l’image de la contre-révolution de style épuré ! Seul petit bémol : les prix de ce tout nouveau resto frôlent l’étoile Michelin (Menus : 54€ déjeuner, 140€ dégustation 6 services et 220€ avec les vins. Carte 74/106€ sans le vin).

Service voiturier. 18 rue d’Anjou (8ème) Tél. 01 42 655 45 99
Fermé les dimanche et lundi
www.le-bien-aime.com

Roland Escaig

0 Commentaires