Menu & Search
Château Capbern 2013: Toute l’élégance d’un Saint-Estèphe

Château Capbern 2013: Toute l’élégance d’un Saint-Estèphe

 

Le Château Capbern est une belle propriété qui s’étend sur 75 ha, dont 38 ha de vignes…

 

Au Nord de l’appellation Saint-Estèphe, le vignoble est remarquablement situé sur des croupes qui regardent l’estuaire de la Gironde. Ses croupes graveleuses formées sur un socle calcaire permettent un excellent écoulement des eaux constituant ainsi un drainage naturel remarquable. La nature des sols combinée à ce drainage naturel permet ainsi à la vigne de supporter parfaitement les étés chauds et de donner le meilleur d’elle-même. Le voisinage immédiat avec la Gironde permet une climatisation naturelle exceptionnelle.

 

En 2010, un nouveau cuvier et des chais d’élevage ont été créés pour le Château Capbern, au cœur du village de Saint-Estèphe. Le cuvier se compose de 37 cuves, celles-ci sont de capacités différentes afin de faire une sélection parcellaire, voire intra-parcellaire. Les cuves cylindriques sont isolées et thermo-régulées dans la paroi.  La configuration particulière du cuvier permet de faire une alimentation du raisin par gravité directe dans les cuves.

 

L’encépagement du vignoble se compose de 52 % Cabernet Sauvignon, 46 % Merlot et 2 % Petit Verdot. Les vignes sont âgées d’environ 17 ans, elles sont taillées en Guyot double.

 

Les vendanges sont entièrement manuelles, un premier tri est effectué à la vigne celui-ci est doublé lors de l’arrivée de la vendange au cuvier, ainsi seules les baies parfaites sont sélectionnées. La cuvaison dure entre 18 et 21 jours. Lors des assemblages, une sélection sévère est réalisée afin de choisir les meilleures cuves. A partir de décembre, le vin est descendu en barrique (dont 70 % de barriques neuves) de chêne et élevé durant 18 mois.

 

Le Château Capbern est en vente au prix  moyen de 15 euros chez tous les bons cavistes.

 

Attention : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

Claudie V.

0 Commentaires