Menu & Search
TOGUNA : la fondation Bettencourt Schueller et le Palais de Tokyo se rapprochent davantage

TOGUNA : la fondation Bettencourt Schueller et le Palais de Tokyo se rapprochent davantage

Cela va bientôt faire 4 ans que la fondation Bettencourt Schueller et le Palais de Tokyo travaillent ensemble. Et les deux enseignes se rapprochent davantage pour aujourd’hui signer le troisième projet de leur partenariat, notamment le TOGUNA. Il va s’agir d’une co-création qui rassemblera plusieurs artistes et artisans d’art. C’est suite à l’exposition « L’Usage des formes » en 2015 et « Double Je » en 2016 que la fondation poursuit son chemin pour renforcer son intérêt sur l’artisanat d’art.

Une collaboration pour favoriser les nouvelles technologies et l’art contemporain

Ce nouveau partenariat va donner fruit au TOGUNA par lequel nous pourrions découvrir l’artisanat d’art sous un nouvel angle. Ce nom a été spécialement choisi pour faire écho à une construction ouverte installée au centre des villages dogons au bord de la falaise de Bandagiara. L’endroit regroupe la communauté pour transmettre la parole des sages. Ce projet va entièrement se baser sur les nouvelles technologies et des idées innovantes. Les deux maisons tiennent à ce que le grand public comprenne mieux cette technique à travers le TOGUNA qui est destiné à recevoir « l’Atelier des regardeurs ». Un format de transmission sera donc prévu dès le 11 janvier 2018 pour que tous puissent assimiler ces procédés de l’art contemporain.

Cette action sera lancée une deuxième fois l’année prochaine au TOGUNA, un cadre soigneusement conçu par les artisans d’art et des artistes. Le premier lancement avec Bernard Marcadé comme présentateur d’est déroulé en février dernier et a souligné les enjeux de la création de jadis et d’aujourd’hui.

Les métiers d’art mis en avant grâce à cette troisième collaboration artistique

Dans le but de simplifier les rencontres entre les artisans d’art et les artistes designers et contemporains, mais aussi pour favoriser les échanges artistiques, la fondation Bettencourt Schueller et le président du Palais de Tokyo ont mis en place diverses expositions se concentrant sur les métiers d’art et l’art contemporain.

C’est en 2015 que l’histoire a commencé avec l’exposition « L’Usages des formes ». De nombreux artisans d’art ont travaillé avec le designer Robert Stadler pour mettre en avant le savoir-faire humain et les liens qui unissent l’homme et ses outils pour façonner le monde.

La collaboration s’est poursuite en 2016 et le public a eu l’opportunité d’être transporté dans un roman policier avec l’enquête symbolisée par les créations d’artisans d’art et d’artistes durant l’exposition Double Je.

Et ce penchant pour l’artisanat d’art vient encore d’être renforcé par ce troisième rapprochement de la Fondation Bettencourt Schueller et le Palais de Tokyo avec TOGUNA. La fondation vise à créer une communauté en misant sur l’échange et le partenariat et ainsi mettre en valeur les métiers d’art tout en veillant à ce que la face contemporaine s’affiche également.

 

Les ouvertures prévues du TOGUNA

Comme il a déjà été énoncé, le but de ces expositions et partenariats n’est autre que de faciliter la prise de contact avec les artisans tout en découvrant l’art sur tous ses côtés. Le samedi 13 janvier, les lieux seront donc ouverts à tous à partir de midi jusqu’à 21 heures car ce sera une journée de découverte du TOGUNA pour le grand public. Tout le monde aura donc l’opportunité d’explorer l’endroit grâce à des médiateurs. Mais il sera également possible d’échanger, et de communiquer avec des artisans, des artistes et des historiens de l’art durant cette journée.

Et pour permettre à tous les visiteurs du Palais de Tokyo de pouvoir faire la découverte du TOGUNA, des visites gratuites seront organisées une fois toutes les semaines, et cela à partir du 16 février 2018.

 

Quentin

0 Commentaires

36 + = 46