Menu & Search
Hopium Māchina : le premier prototype à hydrogène de la marque Hopium

Hopium Māchina : le premier prototype à hydrogène de la marque Hopium

La marque Hopium a été fondée par Olivier Lombard. Ce pilote de course est également à la tête de l’entreprise HMC ou Hydrogen Motive Company. Son savoir-faire en hydrogène et sa passion pour l’automobile l’a poussé à se lancer dans la conception de ce véhicule futuriste propulsé à l’hydrogène, baptisé Hopium Māchina. Ce denier a travaillé de prêt avec le laboratoire Suisse GreenGT depuis 2013, pour se focaliser sur les véhicules de course électriques et hydrogènes. Mais que se cache derrière ce projet grandiose de lancer la Māchina ?

L’histoire de la marque Hopium

Selon Olivier Lombard, la marque Hopium est née de la rencontre de divers éléments. Outre sa conviction sur la pertinence de la technologie hydrogène, le fondateur pense également que les véhicules propulsés à hydrogène peuvent parfaitement remplacer les voitures thermiques. Et cela, sans perdre leur performance en course. Sa crédibilité et son expérience en tant que pilote sont des points forts qui lui ont permis de concrétiser un tel projet. Mais le contexte a également favorisé la réalisation de ce projet. Notamment, l’intérêt grandissant des grands constructeurs pour l’hydrogène, dont l’état français.

Quelles sont les ambitions d’Olivier Lombard avec cette nouvelle voiture ?

En plus de devenir un expert dans la conception de véhicules à hydrogène, la marque ambitionne aussi de promouvoir une nouvelle manière de penser la voiture. Si on considère la voiture comme un moyen de déplacement, le fondateur cherche à développer une nouvelle technologie pour qu’on puisse nous en servir autrement.

Parmi les technologies étudiées par Olivier Lombard, il y a celle de la conduite autonome. La Māchina devrait se positionner à 4 sur une échelle allant de 1 à 5. La marque Hopium envisage aussi d’équiper ce véhicule de diverses fonctionnalités permettant au pilote et aux passagers de profiter de différents services comme la musique, les films ou la visio. La création d’une connexion avec le domicile et des appareils est également au rendez-vous. La Māchina sera une voiture très connectée. La marque a même investi dans une blockchain pour optimiser la sécurité des différentes technologies embarquées de la voiture.

Un design futuriste d’exception
Hopium Māchina : le premier prototype à hydrogène de la marque Hopium

Outre ses performances optimisées, l’Hopium Māchina se veut très futuriste. La griffe a collaboré avec une équipe de design, avec Félix Godard en tête. Ce dernier est réputé pour son talent, il a déjà travaillé au service de grandes marques comme Porsche. Ce partenariat a permis d’obtenir un rendu d’exception. Le travail s’est déroulé à merveille, le seul obstacle était l’intégration de la grille d’aération. Ce qui explique la présence de la calandre imposante sur le devant de la voiture. En effet, un circuit de refroidissement a été requis par la technologie de la pile à combustible.

Qu’en est-il des performances Hopium Māchina ?

La Māchina garantit une expérience de conduite optimale, tout en permettant au conducteur de se déplacer en protégeant l’environnement. À l’heure où l’électrique est populaire, le problème réside sur le temps de charge qui ne peut être inférieur à 20 minutes. Raison de plus pour Hopium de développer la technologie hydrogène qui garantit la légèreté du véhicule, mais également un temps de charge rapide. En effet, la Māchina dispose d’une autonomie impressionnante de 1000 km, pour un temps de charge de 3 minutes. Elle est dotée d’une puissance de 500 chevaux. Le nom donné à cette voiture n’a pas été choisie au hasard. Contrairement à Tesla, qui se concentre vers le produit, Hopium ambitionne de créer un nouveau lien entre l’homme et le véhicule.

L’état français est prêt à investir 7 milliards d’euros sur une décennie pour devenir le leader mondial de l’hydrogène d’ici 2030. On compte actuellement 35 stations de recharge en France, mais ce chiffre devrait franchir la barre des 1000 stations d’ici 2030.

Avec la Māchina, Hopium se positionne dans l’univers du luxe. Cette voiture haut de gamme, aux multiples avantages, devrait être proposée à un prix entre 110 000 euros à 140 000 euros.

Si l’électrique se développe à grande vitesse dans le monde de l’automobile, la technologie hydrogène ne devrait pas tarder à séduire les grands constructeurs de ce secteur.

 

Patrick.K