Menu & Search
YVES SAINT LAURENT 10 ANS DEJA !

YVES SAINT LAURENT 10 ANS DEJA !

« Dior m’avait appris à aimer quelque chose d’autre que la mode et le stylisme : la noblesse fondamentale du métier de couturier.» Yves Saint Laurent[], 1983.

 

Chaque 1er Juin est un jour particulier pour les adeptes de la mode, ils commémorent la disparition du grand couturier Yves Saint Laurent, l’icône de l’élégance à la française qui s’est éteint un 1er juin 2008, voilà maintenant dix ans déjà.

Les collections de haute couture Yves Saint Laurent sont réputées dans le monde entier, Yves Saint Laurent souhaitait donner du pouvoir aux femmes à travers ses collections pour qu’elles puissent s’affirmer et se sentir belle et séduisante dans des vêtements qui portent une âme, celle d’YSL.

En France, au Maroc et un peu partout dans le monde la douleur de sa disparition demeure toujours là  mais avant de partir Yves Saint Laurent nous a légué de magnifiques trésors en sa mémoire car il n’était pas concevable pour le grand homme qu’il était de ne pas laisser d’empruntes sur cette terre afin de partager son remarquable travail, ainsi que sa passion et de donner ainsi un message plein d’ambition et de motivation à la nouvelle vague de créateurs pour les inviter à se faire confiance et à croire en leur talent.

Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent, alias Yves Saint Laurent voit le jour le 1er août 1936 à Oran en Algérie, il était l’un des plus grands couturiers français en vogue du XIXe siècle. Issu de la haute-bourgeoisie son père, était un descendant du Baron Mathieu de Mauvières, qui officia au mariage de Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais. Sa mère, Lucienne-Andrée lui a transmis le goût de la mode et de l’esthétisme.

En automne 1954 avec son bac en poche il quitte Oran, Saint-Laurent revient à Paris pour s’installer dans le 17ème arrondissement avec sa mère à l’âge de 18 ans, le dessin représente beaucoup pour lui et il décide de suivre des cours de dessin à la Chambre syndicale de la Haute Couture durant trois mois afin de réaliser sa grande passion.

Il fera la rencontre de Michel Brunhoff, directeur du Vogue magazine, qui publiera peu de temps après cette fameuse rencontre des dessins du jeune créateur dans le magazine Vogue. Michel de Brunhoff n’hésite pas à présenter Yves Saint Laurent à son ami Christian Dior, qui l’engage aussitôt comme assistant modéliste afin de découvrir ses talents.

Une aventure incroyable commencera pour cet artiste qui mettre a profit tout son savoir faire et réalisera de magnifiques collections pour Dior du haut de ces 21 ans, avec 34 des modèles, sur 180, de la ligne « fuseau » dernière collection présentée par Christian Dior, sont réalisés par le jeune assistant. A la mort de Christian Dior en 1957, Yves Saint Laurent prendra sa succession car tels étaient les dernières volontés de Christian Dior.

Cet homme ambitieux qui voué un culte à l’élégance française voyait les choses en grand, après avoir exercé au sein de la maison Dior de 1957 à 1960, il n’avait qu’un seul rêve, celui d’avoir enfin une maison de couture à son nom.

 

Yves Saint Laurent avait une créativité hors norme, sa passion pour le dessin l’a même poussé a dessiner des costumes et des décors de théâtre et également de cinéma pour les pièces de Cyrano de Bergerac en 1959, ou Le Mariage de Figaro ou pour des films tels que La Panthère Rose en 1963 et Stavisky en 1974.

Ayant une réelle envie de réussir et de réaliser ses rêves, il va jusqu’au bout en créant sa propre maison de couture, ainsi verra le jour la célébrissime Maison Yves Saint Laurent qui porte son nom en 1961. Yves Saint Laurent crée sa première collection en 1962 et ouvre sa première boutique parisienne en 1966 et l’inaugure aux côtés de celle qu’il qualifie de porte bonheur, à savoir la ravissante Catherine Deneuve, qui sera auprès de lui durant tout le long de sa carrière.

Durant la même année, il créera le premier smoking pour femme spécialement conçu pour le défilé de haute Couture de l’été. Le smoking pour femme fera parler de lui à tel point qu’il deviendra sa signature et que les femmes de la planète entière voudront toutes porter et avoir dans leur dressing. Dans la foulé, il lance le parfum culte Rive Gauche pour femme, pour apporter une touche parfumée à ses collections.

Sur les podiums Yves Saint Laurent a été le premier créateur français à faire défiler des mannequins de couleurs en propulsant la carrière des deux plus célèbres mannequins de l’époque, à savoir la magnifique Katoucha Niane et la divine Iman.  En 1982, 20 ans de collections Yves Saint Laurent seront récompensées par le prestigieux prix «International Fashion Award».

Les distinctions sont nombreuses pour l’icône de la mode, il se voit couronné de la légion d’honneur à l’Elysée le 12 mars 1985 par le Président de la République, François Mitterrand. Une collection inédite intitulée « Hommages » sera réalisée avec des célébrités en 1990.

Son grand ami Pierre Bergé est présent à ses côtés pour célébrer ces 40 ans de créations de collections en 1998. Durant cette année là il révèle un nouveau visage encore méconnu de la mode, il s’agit de la splendide Leatitia Casta qu’il prend sous son aile pour qu’elle puisse s’envoler très haut grâce à lui.

Après le rachat de la maison YSL par François Pinault en 1998, l’année d’après le couturier décide de quitter son activité de prêt-à-porter pour profiter pleinement de la vie.

Yves Saint Laurent est également nommé commandeur de la Légion d’honneur par le président de la République Jacques Chirac en 2001, puis Grand Officier le 6 décembre 2007 par Nicolas Sarkozy, En 2002 il fera son dernier défilé entouré de ses plus beaux mannequins en costume taillés par ses mains d’expert. Avec cet incroyable palmarès YSL a réalisé des œuvres incroyables et a surtout contribué à offrir le meilleur pour la femme, pour qu’elle soit élevée au rang qui lui revient.

Pour les cinéphiles le film « Yves Saint Laurent », réalisé en 1954 est un superbe hommage à l’artiste pour découvrir sa vie et mieux comprendre le personnage qui a tant fasciné l’histoire de la mode.

Le musée Yves Saint Laurent situé au 5 avenue Marceau à Paris dans le 16ème réunit toutes les créations inédites de notre artiste préféré que vous pouvez aller admirer pour vous imprégner de sa créativité, le deuxième musée quand à lui se trouve à Marrakech, le nid d’amour d’Yves Saint Laurent,  réunissant en tout cinq mille vêtements et quelque cent mille croquis.

Cette exposition voulue par Pierre Bergé est un hommage d’Yves Saint Laurent au Maroc et plus particulièrement à Marrakech, dont les habitants, les couleurs et la lumière l’ont tant inspiré.

Yves Saint Laurent était épris du Maroc et de Marrakech surtout, tout le fasciné dans le pays du soleil, il est impossible de se rendre à Marrakech sans faire un tour dans le somptueux jardin Majorelle crée dans les années 80 avec la collaboration Pierre Bergé et par le célèbre peintre français Jacques Majorelle. En 2001, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé décident de créer la Fondation Jardin Majorelle, reconnue d’utilité publique dix ans plus tard. La fondation soutient aujourd’hui de nombreuses structures culturelles ou éducatives, ainsi que des associations œuvrant dans la lutte contre certaines maladies.

En 2016, Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI a décerné à Pierre Bergé la distinction de Grand Croix de l’Ordre du Ouissam Alaouite pour les services rendus au Royaume du Maroc.

« Si Chanel a libéré la femme, Saint Laurent lui donné le pouvoir ». Pierre Bergé.

 

 

 

Bouchra KIBBOU

0 Commentaires