Menu & Search
L’Hôtel Belles Rives au Cap d’Antibes

L’Hôtel Belles Rives au Cap d’Antibes

 

Sur la route du Cap d’Antibes, un palace au bord de l’eau, alliant légende, excellence et savoir-vivre…

 

Cinq étoiles mythique, plein de dynamisme, symbole d’excellence dans l’hôtellerie de la Côte d’Azur, l’Hôtel Belles Rives exauce les rêves de voyage d’une clientèle internationale en quête du savoir-vivre à la française.

 

L’hôtel Belles Rives tout entier est empreint d’une douce atmosphère 1930, avec le souci de préserver l’authenticité des lieux grâce à un long travail d’archives, le choix de matériaux nobles, la conservation d’un mobilier d’époque et l’implication de corps de métier agréés.

 

C’est ainsi que le lobby de l’hôtel a conservé sa grandeur passée.

Sous le regard attentif du décorateur Olivier Antoine, il est paré de ses couleurs d’antan, rehaussées de filets à la feuille d’or et d’argent.

Eclairé de trois grands plafonniers en bronze et albâtre, le plafond met en valeur une importante corniche d’époque et incorpore des sources lumineuses invisibles pour mettre en scène les nouvelles fresques murales.

Pour les sols, un procédé très ancien a été employé : le Terrazzo à la Vénitienne. Autour de la pièce court une frise en mosaïque inspirée des garde-corps de la façade aux motifs de vague, ceinturée de larges plaques de marbre.

42 chambres et suites… Entièrement rénovées et toutes différentes, leurs grandes fenêtres s’ouvre sur des balcons avec vue tantôt sur la Méditerranée, tantôt sur le Cap d’Antibes. L’ambiance est chaleureuse, la décoration année 30 repose sur une alliance de lignes droites façon Ruhlmann, de fantaisies années 50 style Madeleine Castaing et de riches tissus Pierre Frey.

A l’heure du bain, on retrouve une atmosphère intime et raffinée grâce à un marbre de Carrare au nom aussi poétique qu’évocateur : « cuisse de nymphe émue » !

 

La Passagère, le restaurant gastronomique de l’hôtel, vient d’être rénové et a également été couronné d’une étoile au Guide Michelin 2016.

Yoric Tièche, Chef étoilé de renom décline à travers ses voyages en Asie, à la Réunion, au Maroc une cuisine inédite méditerranéenne. En 2016, il est élu « Grand Chef de Demain » » par le Gault & Millau et reçoit également le Prix « Cuisine de la Mer » pour son menu d’exception « Grand Bleu » – Gault & Millau 2015.

Steve Moracchini, le Chef Pâtissier, supervise la carte des desserts de La Passagère, il est élu « Chef Pâtissier de l’Année » par le Gault & Millau 2016.

La salle dorée de La Passagère s’ouvre sur une terrasse fleurie, l’une des plus romantiques de la Côte d’Azur, avec une vue imprenable sur l’Estérel et les Iles de Lérins.

Le Bar Fitzgerald fait partie du cercle très fermé des Cafés Historiques et Patrimoniaux d’Europe. Comptoir en moleskine, fauteuils club, tableaux de maîtres, parquets de chêne qui craquent… sont complétés par une vue à couper le souffle depuis la terrasse où le coucher du soleil n’en est que féérique.

Un spot magique, un écrin naturel mettant en valeur la richesse sous-marine, la Plage Belles Rives reste le décor du chef d’œuvre de Francis Scott Fitzgerald «Tendre est la nuit».

La plage dispose d’un espace solarium et de sable fin, un ponton avec débarcadère privé, un lounge bar et un restaurant les pieds dans l’eau !

Une cuisine estivale et de qualité aux saveurs provençales est proposée tous les jours : poissons grillés, salad bar, brochettes de langoustines, sans oublier un verre de rosé bien frais !

Les pâtisseries signées Steve Moracchini, élu Pâtissier de l’Année 2016 sont à consommer sur place ou à emporter.

 

http://www.bellesrives.com/fr

 

 

Claudie V.

0 Commentaires