Menu & Search
HOTEL DE BOURGTHEROULDE : LA RENAISSANCE DE L’HISTOIRE

HOTEL DE BOURGTHEROULDE : LA RENAISSANCE DE L’HISTOIRE

bijou

En entrant dans la cour de cet hôtel, petit bijou du XVIème, l’émotion est garantie, comme en gravissant les marches jusqu’à la réception où l’on découvre le grand atrium bar protégé par une verrière Art Déco, autour du gris, du rouge, plancher central en verre laissant parfaitement voir la piscine en sous-sol ! Un lieu assez royal, qui a su concilier la richesse de l’histoire et les volumes de la modernité. A une centaine de mètres de la place du Vieux Marché, on est un peu « bluffé » par cet ancien hôtel particulier de la Renaissance, transformé il y a 4 ou 5 ans en hôtel cinq étoiles. Rappel de l’histoire : construit au XVIème siècle par Guillaume II le Roux, conseiller de Louis XII, puis cédé à son fils Guillaume III, Abbé d’Aumale en 1520, il a été partiellement détruit par un incendie en  1770 et reconstruit à l’identique avec ses bas-relief qui sont des fresques historiques.

L’entrée de ce superbe édifice illustre parfaitement la transition entre l’art gothique et l’architecture Renaissance et son classement aux Monuments Historiques en 1924 n’est que légitime. Occupé depuis plusieurs années par le Crédit Industriel de Normandie, il a été sauvé de l’oubli en 2006 grâce à la SLIH (Société Lilloise d’Investissement  Hôtelier), qui a entrepris plus de 4 ans de travaux de restauration, rénovation et de reconstruction. Bien vu, car les 78 chambres (Tradition, Moderne, Privilège et Prestige) se promènent joliment dans tous les coins et recoins, même dans la tourelle de l’entrée. Leur seul point commun est le plus grand confort (peignoirs et chaussons, king-size-bed dans les Privilèges et Prestiges, internet gratuit, minibar…).

Dans les chambres Moderne (plus de couleurs) et Tradition (tête de lit en boiserie de chêne clair), l’espace est un peu plus réduit mais la salle de bains en marbre s’en sort bien avec une douche à l’italienne. Plus d’espace dans les chambres Privilège et surtout Prestige dont la 406 est un joli modèle du genre mansardé mais avec hauts plafonds sous des poutres et petite pièce à vivre…

piscine2

Après, on peut descendre discrètement à la piscine de marbre et au Spa de 700 m² (ouvert de 7 h à 22h), avec sauna, hammam à l’orientale, salle de fitness et 6 cabines de soins (dont une en duo), pour des massages et modelages de qualité. Côté restauration, il ne reste plus que « La Brasserie des deux Rois » qui respire l’esprit bistrot sous une déco résolument moderne (menus : 29 € diner et 30 € déjeuner-buffet). Un hôtel à découvrir le week-end sans complexe pour partir à la conquête de Rouen, avec sa superbe cathédrale et son Palais de Justice, chef d’œuvre de l’art gothique.

bar2

  • 1 piscine couverte
  • 1 restaurant
  • Spa
  • General Manager: Jean-Marie Gras
  • Prix : à partir 275 € et 22 € le petit déjeuner
  • Fermé le dimanche soir
  • 15 Place de la Pucelle. 76000 Rouen
  • Tel : + 33 (0)2 35 14 50 50
  • hotelsparouen.com
  • Cadeau de bienvenue par le guide Désir d’Hôtels : surclassement selon disponibilité ou accueil VIP en chambre

Roland Escaig

0 Commentaires