LA SPLENDEUR DES BIJOUX MAROCAINS

Expression de la sensibilité et de la coquetterie féminine, les bijoux sont un art traditionnel florissant et largement répandu au Maroc depuis plusieurs siècles. Le Maroc est une référence avec son extraordinaire héritage artistique et culturel qui en fait un magnifique écrin à bijoux et une source constante d’inspiration.

 

Élément essentiel de la parure féminine, les bijoux rehaussent l’éclat par leur jeu d’ombre et de lumière, le scintillement de leurs pierres et le chatoiement de leurs couleurs.

L’art du bijou au Maroc tient une place très importante dans le royaume qui compte un grand nombre d’ateliers où les artisans excellent dans les techniques où la tradition et la modernité se côtoient pour réaliser des œuvres d’exceptions. En coulisse ils sont les chefs d’orchestre pour raconter par la voix d’or éblouissante des joyaux l’histoire d’un bijou et de l’art marocain que seule une pièce de haute joaillerie peut chanter.

De tout temps la femme orientale a aimé se parer des plus beaux bijoux pour se sentir belle et admirée, plus ils étaient rares plus ils avaient de valeur à ses yeux. Pour la femme orientale le prix n’a pas d’importance bien au contraire, plus un bijou est rare et plus sa beauté sera mise en valeur, voilà pourquoi  le bijou marocain recèle un véritable pouvoir.

Avec d’innombrables secrets à lui seul il raconte l’histoire d’une dynastie, d’un peuple voir d’un personnage qui a marqué l’histoire.

De nombreux joailliers s’appliquent chaque jour à créer de ravissants bijoux pour rehausser la beauté des femmes et la faire briller à travers les plus belles pierres précieuses et la refléter dans le regard de nombreux admirateurs.

Le métal est fondu et coulé dans un moule, puis découpé. Le métal brûlé est martelé et gravé pour prendre des somptueuses formes artistiques et donner une vie au bijou. Par la suite l’artisan s’applique à la finition et à la décoration du bijou en le ciselant et en le polissant.

La symétrie est de règle dans l’ornementation. Au pays où la rose est reine les dessins floraux sont omniprésent accompagnés de courbes, de gravures, de ciselures, de filigranes pour donner un superbe éclat  à la parure.

La gamme des bijoux fabriquée est très étendue : colliers, diadèmes, pendentifs, bagues, bracelets, broches,  tous ces bijoux sont loin d’avoir une valeur matérielle, ils ont surtout une valeur sacrée.

Les bijoux en or sont incrustés de pierres précieuses ou semi-précieuses, leur fabrication est composée de techniques immuables et d’une créativité intarissable de la part des artisans marocains.

Depuis des siècles les bijoux au Maroc sont crées, taillées, sertis et ornés des pierres les plus rares avec des techniques ancestrales qui laissent une place privilégiée au pays de la créativité.

Il faut savoir que ce sont les artisans juifs qui ont toujours été les détenteurs du véritable savoir faire pour la joaillerie et l’art du bijou en général depuis des décennies. Réputés pour leur créativité et l’art de marier les pierres précieuses entre elles, ils ont surtout la  connaissance parfaite de l’histoire des pierres ce qui leurs confèrent le rôle de conseiller les femmes du royaume et leur faire porter le plus beau bijou qui se mariera à merveille avec leur personnalité pour révéler leur charme et leur beauté.

Symbole de la richesse et de statut social, le bijou a toujours tenu une place de choix au Maroc.

Le port des bijoux est réglé par des coutumes, leur disposition sur le corps obéi à des rites et s’ils sont parfois utiles pour attacher le drapé des costumes, ils sont toujours portés par les femmes pour mettre en valeur leur charme et leur beauté. Les bracelets sont les bijoux les plus répandus au Maroc, ils sont souvent les seuls bijoux que portent les femmes. Ils sont tantôt à charnières et à fermoirs, tantôt ronds et d’une seule pièce ou ouverts. Afin de trouver le bijou idéal certains se rendent dans les galeries des plus grands créateurs joailliers qui se trouvent à Fes, Casablanca, Rabat afin de trouver la pièce coup de cœur.

Durant la cérémonie du mariage il est d’usage d’offrir l’incontournable trousseau de la mariée dans lequel se trouve le plus grand trésor que bien de jeunes mariées attendent avec impatience à savoir l’ensemble d’or de la mariée. Il s’agit d’un somptueux ensemble de diverses parures en or jaune ou or blanc, composés de colliers et pendentifs assortis sertis avec des boucles d’oreilles, accompagnés de somptueux bracelets le tout pour embellir la mariée et faire d’elle splendide mariée.

La ceinture en or est également un accessoire de toute beauté car la magnifique ceinture en or 24 carats serti parfois de pierres précieuses est portée pour  mettre en valeur la taille de la mariée et projeter un jet de lumière sur ces diverses tenues afin de révéler toute sa féminité et sa splendeur.

Il est vrai qu’un véritable travail d’orfèvrerie est consacré pour le bijou marocain, il s’agit en tout de nombreuses heures de travail consacrées par le créateur artisan à concevoir un bijou de toute beauté qui sera porté lors de grandes cérémonies. D’ailleurs de nombreux ateliers ressemblent à de véritables musées avec des pièces uniques et des collections inédites aux lignes ornées de précieux symboles.

Les bijoux participent aux fêtes par leurs tintements et viennent apporter une  touche de séduction et de musique pour illuminer les cérémonies et apporter la touche royale.

L’art du bijou marocain est un patrimoine conservé de génération en génération, les mères transmettent leurs bijoux à leurs filles afin de faire perdurer les pièces uniques héritées par leur mère et faire vivre des créations exclusives à jamais dans le temps.

Les bijoux ont une âme, une sensualité douce et du caractère, c’est pourquoi au royaume du Maroc les bijoux restent le reflet de l’éternelle élégance et s’exposent.

 

Bouchra KIBBOU