Menu & Search
Le nouveau salon de la joaillerie : GemGenève

Le nouveau salon de la joaillerie : GemGenève

GemGenève, le nouveau salon spécialement destiné aux gemmes la joaillerie s’est déroulé du 10 au 13 mai 2018 au Palexpo de Genève. 147 exposants issus de différents corps de métier liés à la joaillerie ont eu l’opportunité de se rencontrer et faire des échanges durant l’événement. Notamment des diamantaires, des laboratoires de certification, vendeur de bijoux anciens ou jeunes créateurs, des experts en pierres précieuses… Le salon avait évidemment pour but de présenter la joaillerie sur toutes ses facettes, de valoriser le savoir-faire d’entreprises familiales et de favoriser les relations professionnelles en suscitant la confiance. « Nous voulions créer une plateforme pour notre métier où il y a beaucoup d’entreprises familiales » explique l’organisateur.

 

Organisé par Thomas Faerber et Ronny Totah, ce salon a permis de rapprocher et regrouper les différents acteurs du secteur, les amateurs et les produits. Autrement dit, favoriser l’interaction entre ces derniers. Les organisateurs souhaitaient offrir au salon « un positionnement idéal entre les nombreuses petites expositions à travers le monde et les grands salons plus génériques à vocation hautement commerciale ». Pour être sûr que l’événement reste à taille humaine, les organisateurs ont veillé à ce qu’il ne soit ni trop grand ni trop petit pour que les échanges puissent s’effectuer facilement. « C’est un salon où l’on peut voir, toucher, essayer et parler directement avec le bijoutier ». Selon les organisateurs, plusieurs professionnels de la bijouterie se sentaient inaperçus dans la masse des grands salons. C’est pourquoi ils ont décidé de lancer GemGenève, un salon taillé sur mesure qui permettra à tous les acteurs importants du secteur d’élargir leurs relations professionnelles et de découvrir de nouvelles innovations sans difficultés.

Genève a toujours été une ville de référence au niveau international en matière d’horlogerie et surtout pour ses salons dédiés au domaine comme le SIHH ou Salon International de la Haute Horlogerie ou le EPHJ, le forum annuel de l’innovation dans les micro-technologies valables pour l’horlogerie et la joaillerie. C’est justement la raison pour laquelle Thomas Faerber et Ronny Titah ont voulu remettre Genève en avant afin qu’elle puisse trouver sa place dans l’univers de la joaillerie internationale.

Un équilibre entre tradition et innovation durant le salon

Durant ce salon spécialement réservé aux gemmes de la joaillerie, on a pu découvrir de nombreuses collections de bijoux anciens, mais l’innovation y avait également sa place. On peut par exemple citer l’espace The Contemporary Designer Showcase qui a mis en valeur des pièces contemporaines exposées sous la curation de l’historienne de la joaillerie Vivienne Becker.

Durant l’événement, les étudiants de The Geneva School of Art and Design ont également eu l’opportunité d’exposer leur projet Young Pearls développé avec Yoko London et HEAD Genève.

Durant ces 4 jours d’expositions, plusieurs exclusivités ont également été exposées dans le salon GemGenève. On peut par exemple citer les dernières pièces Zahara Style by Jolie. Un travail issu d’un rapprochement entre la fameuse actrice américaine Angelina Jolie et le joailler Riber Procop à Los Angeles.

Un événement qui coïncidait avec les enchères

Les dates choisies par les organisateurs ne sont pas fruit du hasard ! En effet, Thomas Faerber et Ronny Totah ont opté pour la deuxième semaine de mai pour faire coïncider l’événement aux ventes aux enchères chez Sotheby’s et Christie’s. Des événements qui font beaucoup d’adeptes à Genève. En effet, environ 300 et 400 professionnels venant des quatre coins du monde posent leur valise à Genève pour participer à ces ventes aux enchères. Ce qui s’est donc présenté comme une belle occasion pour les organisateurs. Apparemment, cette première édition fut un succès, attendons de voir si le salon aura lieu l’année prochaine !

 

 

Quentin

0 Commentaires

2 + 2 =