Menu & Search
Le mocassin de #Gucci, plus de six décennies de succès

Le mocassin de #Gucci, plus de six décennies de succès

Vous approchez de l’âge de la retraite ? Pourquoi ne pas vous faire plaisir en restant tendance mais avec un confort optimal en optant pour les mocassins à mors de Gucci, une création intemporelle qui a séduit  plus d’un et qui n’a jamais perdu son succès depuis son lancement en 1953 ! En effet, le mocassin à mors de la maison italienne n’a cessé de plaire aux fans tout simplement par son charme mais également grâce aux différentes déclinaisons que Gucci lance fréquemment. Tour d’horizon sur ces chaussures emblématiques de Gucci.

Le mocassin à mors séduit davantage

C’est en 1953 que Gucci a décidé d’embellir les modèles masculins de ses mocassins avec le mors tout simplement parce qu’il rejoint les trois autres symboles de la marque notamment le logo GG avec la rayure Gucci et le bambou. À cette époque, le mocassin à mors de Gucci a séduit de nombreuses célébrités dont des acteurs du grand Hollywood et de sa Cinecittà natale comme John Wayne, Clark Gable ou Fred Astaire. La gent féminine a dû patienter durant 18 ans avant de pouvoir s’en offrir car c’est seulement en 1968 que Gucci a créé son premier modèle féminin. Le confort s’invite donc aux pieds des dames comme Madonna ou Lauren Bacall. Aujourd’hui encore, le mocassin à mors de Gucci est plus tendance que jamais ! De nombreux influenceurs et influenceuses des quatre coins du monde en portent.

Il y a cinq ans, la soixantième année de la création de ces chaussures d’exception a été célébrée au Gucci Museo de Florence. Il est à rappeler que le Metropolitan Museum of Art à New York a réclamé l’entrée de cette pièce dans la collection de l’exposition permanente en 1962. On peut encore y découvrir 4 paires de mocassins à mors masculines et 3 paires féminines depuis 1985.

Fabriqué par la manufacture de la Casellina, à quelques kilomètres du siège de la marque italienne et au sein du Gucci ArtLab, le mocassion à mors est le fruit d’une conception artisanale irréprochable et soignée non seulement sur le découpage du cuir mais également dans les différentes étapes de l’assemblage. D’ailleurs, pour être sûr de la qualité de ses créations, la sélection des artisans qui y travaille s’effectue avec minutie. Seuls les artisans ayant dix ans de pratique peuvent intégrer la prestigieuse Casellin fondée en 1971.

Du style classique et intemporel mais élégant et raffiné

Rester simple dans le confort tout en restant stylé et tendance, que demander de plus ? Si le mocassin à mors était au début destiné pour les hommes, Gucci n’a pas pu s’empêcher de lancer des modèles pour la gent féminine. Le mors représentant deux anneaux reliés d’une tige horizontale reflète le monde équestre que le fils du fondateur de la maison Gucci, Aldo Gucci appréciait tant.

C’est d’ailleurs ce symbole qui fait la particularité de ces souliers qui connaissent tant de succès. Il constitue un vaste terrain d’expérimentation pour les équipes artistiques de la maison italienne. Les inspirations de la marque sont infinies et il y en a vraiment pour tous les goûts, tout le monde peut se faire plaisir à sa guise, allant du cuir lisse ou vernis, passant par le velours, le satin, le tissu brodé jusqu’aux empiècements appliqués et la doublure en fourrure…

Et Gucci ne s’est jamais limité sur un seul design pour ses modèles de mocassins. La marque revisite régulièrement la forme même des souliers. On peut en trouver avec des talons, une plateforme, un contrefort pliable… ou encore le mocassin-mule Princetown, lancé à l’occasion de la collection Automne/Hiver 2015 toujours en vente aujourd’hui.

 

 

Quentin

0 Commentaires