Menu & Search
Lucas de Staël : un artisan parisien d’excellence

Lucas de Staël : un artisan parisien d’excellence

Inventif, persévérant, intransigeant, rêveur… Lucas de Staël est comme sa marque éponyme : sans concession de style et reconnaissable à son caractère unique. Pour lui, la lunette est un fabuleux exercice regroupant les interrogations principales du métier de designer : la technicité, la fonctionnalité, l’ergonomie et le style.

Adepte du « slow design », Lucas de Staël prend son temps. Cet artisan de l’excellence spécialisé dans la lunette haut de gamme crée ses collections de lunettes et conçoit chaque modèle à la main, dans son atelier parisien.

Un parcours entre art et design, Petit-fils du peintre russe Nicolas de Staël von Holstein, Lucas de Staël est né et a grandi en Provence, entre le château familial et les champs de vignes.

Dans la lignée familiale, il se dirige d’abord vers les arts mais se tourne vite vers le design industriel en étant diplômé de l’ENCSI Les Ateliers en 2004.

Si ses domaines de prédilection sont le développement durable et l’eau, il opte finalement pour la lunetterie suite à un stage chez le lunetier IDC.

Il collabore ensuite avec la marque de masques de skis et lunettes de sport Cébé puis chez le lunetier-créateur Face-à-face en qualité de designer intégré. Il y restera jusqu’en 2006. Date à laquelle il fonde sa première marque de lunettes « Undostrial ».

Fort de ce succès, il décide de créer une seconde marque de lunettes en 2012, « Lucas de Staël ».      

De l’artisanat d’art à l’entreprise parisienne

Afin de maîtriser au mieux le processus de fabrication et sortir de la fabrication de masse, les montures Lucas de Staël sont éditées en petites séries haute couture. Les matériaux utilisés sont naturels, tels l’ardoise, le granit, l’ébène et le cuir. 3 000 paires sont fabriquées à la main chaque année dans l’atelier parisien Lucas de Staël.

L’entreprise Lucas de Staël s’est étoffée et agrandit depuis sa création en 2012. Ainsi, en l’espace d’à peine 3 ans, les effectifs ont triplé. La marque de lunettes haut-de-gamme propose aujourd’hui 5 collections et 42 modèles, vendus dans plus de 27 pays à travers le monde.

Aujourd’hui, l’entreprise française Lucas de Staël emploie 13 salariés. La société est en croissance d’environ 30 % par an depuis sa création.

Un artisan d’excellence récompensé pour son innovation et des projets plein les yeux

Lucas de Staël voit son parcours récompensé par 2 Silmos d’Or en 2012 et 2014.

Reconnu, le designer est toujours en expérimentation pour repousser les limites de la lunette, et ainsi faire de chaque paire une véritable œuvre d’art.

De jolis projets sont en préparation pour 2015 : une ligne solaire inspirée des collections M. SEGUIN et STRATUS, ainsi qu’une nouvelle collection de montures. Pour 2015, Lucas de Staël souhaite aussi s’accorder du temps, afin d’expérimenter de nouvelles matières et de nouveaux procédés de fabrication. Une richesse pour cet adepte du « slow design » qui montre ainsi que rien ne sert de courir, il faut prendre son temps !

www.lucasdestael.com

0 Commentaires