Menu & Search
L’HOMME QUI PEINT LA LUMIÈRE DU MONDE : TAHAR BEN JELLOUN

L’HOMME QUI PEINT LA LUMIÈRE DU MONDE : TAHAR BEN JELLOUN

L’artiste de renom vient nous offrir ainsi un magnifique cadeau avec cette exposition grandiose en nous projetant dans un univers rempli de lumière où raisonne un immense message d’espoir et de paix à travers sa lumière intense c’est le tout Paris qu’il baigne de sa lumière.

 

La Lumière par Tahar BEN JELLOUN c’est toute une poésie représentée par chacune de ces œuvres et qui laisse à chaque fois cette source d’énergie incroyable pour apporter la luminosité et un message divin à l’humanité.

Tahar BEN JELLOUN est né à Fes en 1944, ce grand observateur de la vie est surtout un célèbre écrivain qui à écrit plus de 40 livres et à remporté de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix Goncourt notamment en 1987 avec son livre La Nuit Sacrée.

Lorsqu’une personne ne va pas bien elle se trouve dans les ténèbres et son travail consiste à sortir de là en rejoignant la lumière. Lorsque l’on est privé de liberté on a envie de lire et d’écrire pour soulager notre esprit et nous permettre de nous évader. C’est à l’âge de 20 ans que Tahar Benjelloun fait ces débuts dans le monde de l’écriture, emprisonné à la prison militaire il écrivait en cachette pour immortaliser ses pensées.  Son livre: « La Punition » sera certainement  le best seller 2018.

La passion de Tahar Ben Jelloun pour la peinture s’est révélée il y a plus de dix ans maintenant. Il a toujours aimé peindre le monde, la peinture vient donc tout naturellement compléter son travail d’écriture.

Avec cette exposition il s’agit donc de l’autre aspect de son écriture, ce travail remarquable qui demande beaucoup de précision avec une technique très élaborée par l’artiste pour nous transporter dans le monde de la lumière et nous donner cette impression d’évasion à travers les toiles inédites.

Selon lui il y a chez certaines personnes une lumière et une grâce qui font oublier les tragédies de ce monde alors sa peinture est venue prendre place pour susciter voir imposer par ces êtres solaires.

Ces toiles rappellent le pays natal, le pays intérieur, celui de son imaginaire fait de voyages, de rencontres et d’étonnements. Il s’agit également du rythme de sa respiration, de sa liberté avec le désir le plus profond que l’art sauvera le monde.

Pour Tahar Ben Jelloun la peinture est vraiment un art exceptionnel, il aime s’attarder  sur le travail de la lumière qui consiste à enluminer chacune de ces œuvres avec ces touches personnelles pleines de beauté et de grâce avec cette incroyable sensation d’hymne à la liberté qui se dégage de ces tableaux.  Il souhaite ainsi nous transporter dans un univers conçu sur mesure par lui où il n’y a pas de notion du temps et où tout notre esprit est baigné par le monde de la danse des couleurs et de la lumière by Tahar Ben jelloun . Avec ces ravissantes  peintures c’est tout un monde plein de lumière, de bonheur, de joie, et d’espoir que nous offre cet artiste au talent incontournable.

Tahar Ben Jelloun a appris la peinture en regardant les œuvres de plusieurs artistes, il s’est senti touché par l’âme artiste, recevant ainsi en plein cœur la flèche de l’artiste cupidon qui a fait naître en lui l’amour et le désir de peindre. Il nous confie qu’il a dessiné et même peint avant d’avoir appris à écrire, mais il n’a jamais voulu prendre au sérieux les signes qu’il traçait sur n’importe quel bout de papier.

C’est en 2013 que notre artiste s’est pris au sérieux et s’est confronté à la toile en se laissant guidé par son imagination et sa créativité.

Il souligne également qu’il reste fasciné par la force du peintre Caravage mais tous ces plus grands hommages vont à Claude Monet car il avait l’art de tracter la beauté de la lumière.

Les couleurs utilisées sont des couleurs de vie, toute la symbolique qu’elles dégagent est vraiment très intéressante : le vert pour symboliser le monde végétal, le blanc pour rappeler la pureté et la blancheur du monde, le rouge qui donne la notion de force et de courage, le
bleu qui est la couleur favorite de ce grand artiste représente  le ciel et la mer mais le bleu représente aussi la ville de Tanger où il a vécu depuis plus de dix ans et dont le symbole est l’espoir.

Henri Matisse, était sans aucun doute le plus grand coloriste et l’artiste le plus sensuel du XXe siècle, qui a fortement inspiré l’artiste,  l’homme discret qu’il était affirmait qu’il ne peignait pas les choses, mais qu’il peignait que le rapport entre les choses.

Henri  Matisse aimait le Maroc et il aimait reprendre les couleurs chaudes et colorées de ce pays qu’il affectionnait tant. Matisse a été très influencé par la lumière du Maroc, Tahar Ben Jelloun se retrouve complètement dans sa peinture et son inspiration lui provient des broderies traditionnelles marocaines confectionnées artisanalement par les femmes sacrées et chères à son cœur, à savoir sa mère et sa sœur.

Tahar Ben Jelloun a comme Matisse cet amour des tissus chers à ces yeux.

Se libérant de toute référence à une technique quelconque il travaille en se guidant uniquement d’après la couleur selon des touches allongées d’une extrême spontanéité, celle-ci éclate avec allégresse et beaucoup d’intensité pour nous offrir de splendides œuvres d’arts.

Le style de Tahar Ben Jelloun s’affirme à travers la simplification des lignes, il va se consacrer à exalter uniquement la couleur, qui est son instrument privilégié de la communication de l’émotion, à la vue de ces tableaux c’est toute notre âme qui est touchée par les messages qu’elle peut y déceler.

Sa peinture ne vise point à dépeindre ce qu’il voit mais à donner l’image de ce qu’il ressent pour toucher notre moi intérieur.

 

Une fois mordu par le démon de la peinture, Tahar Ben Jelloun ne veux pas l’abandonner car ce qu’il désire plus que tout c’est de ne jamais cesser de nous faire rêver.

Exposé à Dubaï, Rome, Turin, Palerme, Marrakech, Tanger et Paris, à la vue de cette exposition notre regard est en fête, les tableaux sont des poèmes grandioses, il s’agit ici de la rencontre entre la poésie et la toile avec la célébration du Beau tout en couleur.

 

« On a tous besoin de la lumière de l’esprit et du ciel pour pouvoir nous situer dans ce monde. »
Tahar BEN JELLOUN

 

Bouchra KIBBOU

0 Commentaires

+ 18 = 25