Menu & Search
Un lancement officiel de la marque de voitures de luxe Russe

Un lancement officiel de la marque de voitures de luxe Russe

C’est officiel, la Russie a lancé le mercredi 28 août 2018 une marque de voitures de luxe, baptisée « Aurus », dont la nouvelle limousine qu’utilise Vladimir Poutine. Le pays espère convaincre les consommateurs russes richissimes à se détourner des marques occidentales à travers ce projet ambitieux. Les deux premiers modèles de la marque ont été dévoilés lors du salon automobile de Moscou, par le ministre russe du Commerce, Denis Mantourov. En effet, le public a pu découvrir la limousine Sénat et une berline plus petite, également appelée Sénat.

Une marque 100% made in Russia

Avant de lancer cette nouvelle marque d’auto de luxe 100% made in Russia, le chef d’État Russe privilégiait le constructeur Allemand Mercedes. Mais depuis mai, on a vu ce dernier se déplacer à bord de la limousine Sénat pour se rendre à la cérémonie d’investiture de son quatrième mandat.

Cette marque de voiture de luxe purement russe évoque immédiatement la tradition soviétique, notamment dans le temps où les dirigeants du pays n’utilisaient que des véhicules exclusivement construits en URSS.

Le designer principal d’Aurus, Vadim Pereverzev a affirmé à l’AFP que le but de ce projet était de proposer une collection à la hauteur des besoins et de la demande des consommateurs les plus pointilleux : « Il y a une demande pour les produits high-tech de qualité dans notre pays, en particulier pour une voiture d’une telle classe ». Et il a d’ailleurs ajouté que : « Les consommateurs de telles voitures, vous pouvez dire qu’ils sont fatigués des Rolls Royce, Mercedes ou Maybach ».

Le designer de la marque n’a pas hésité à s’appuyer sur le design des anciennes voitures soviétiques. En effet, la limousine Sénat de la marque Aurus reflète les lignes de la limousine ZIS-110 qui a été construite pour Staline dans les années 1940.

Cette nouvelle marque de voiture de luxe a été lancé juste quelques jours après que la CV-1, une voiture électrique du fameux fabricant d’armes Kalachnikov a été dévoilé. Un véhicule dont le dessin s’est également basé sur une voiture soviétique des années 70.

Vadim Pereverzev a déclaré que : « C’est plus cette époque qui a inspiré nos designers : une époque de brillants succès pour notre État, quand les voitures comme ZIS (aujourd’hui renommées ZIL) sont apparues. »

Aurus : fruit d’une entreprise nommée Nami

Cette nouvelle marque de voiture de luxe russe a été développée par une entreprise d’État que l’on appelle Nami. Cette dernière dispose d’une participation de contrôle, en partenariat avec le groupe russe Sollers, possesseur de la marque de véhicules utilitaires UAZ.

L’État a investi une énorme somme dans la concrétisation de ce projet, notamment plus de 12 milliards de roubles soit environ 150 millions d’euros. Mais Denis Mantourov, Ministre du Commerce a également fait part d’un groupe émirati, Tawazin, a aussi participé à cette réalisation en investissant 110 millions d’euros dans ce projet ambitieux. Un projet qui ne laissera pas les Russes les plus fortunés indifférents. D’ailleurs les promoteurs de ce projet ne comptent pas en rester là. Ils visent encore plus loin et envisagent de répandre ces véhicules 100% made in Russia partout dans le monde.

Le PSG d’Aurus, l’Allemand Franz Gerhard Hilgert a déclaré que : « Nous n’allons pas vendre ces véhicules uniquement en Russie, nous allons les vendre à l’étranger ». Aurus a donc pour objectif de cibler tous les richissimes du monde avec ses véhicules de luxe. Ce dernier a également annoncé que le prix des modèles qui seront lancés sera compris « quelque part entre Mercedes et Rolls-Royce ».

 

Patrick

0 Commentaires