Si l’artisanat est traditionnellement très masculin, il existe toutefois un secteur où elles ont toujours été plus nombreuses que les hommes : la confection haut de gamme, le travail du cuir et des tissus, et des robes de mariée…

 

Avec la vogue du mariage, de nouveaux ateliers ouvrent aujourd’hui leurs portes. À Pélissanne, dans les Bouches-du-Rhône, la couturière-modéliste Jessica Martin a ainsi ouvert « Jessica Martin Création », un atelier-boutique spécialisé dans la confection de robes de mariée.

Malgré le déclin du secteur textile, il existe un domaine qui résiste aux assauts de la confection bas de gamme : il s’agit de la création de robes de mariée. Le secteur du mariage se porte en effet plutôt bien. En quête d’authenticité et d’originalité, les Français veulent aujourd’hui des mariages qui leur ressemblent, et les futures mariées sont souvent prêtes à mettre le prix pour acheter une robe de mariée sur-mesure.

C’est dans ce contexte que Jessica Martin a décidé d’ouvrir son atelier-boutique dans la petite ville de Pelissanne, dans les Bouches-du-Rhône. Avant de se lancer, elle a beaucoup réfléchi : « Ce projet a longtemps mûri dans ma tête, car je voulais être prête », confie-t-elle.

Une fois la décision prise, les choses s’enchaînent très vite : aidée de sa maman, avec qui elle se lance dans l’aventure, elle trouve un petit local sympathique à Pelissanne et ouvre Jessica Martin Création, un atelier-boutique spécialisé dans la création de robes de mariée.

 Jessica imagine et fabrique des robes de mariée uniques et sur-mesure, entièrement « made in France ». Forte de sa solide formation de couturière-modéliste, elle s’adapte à tous les styles et à toutes les envies : classique, bohême, princesse, ou atypique. Jessica réalise également des vêtements de cérémonie pour les petites filles.

La créatrice met l’accent sur l’accompagnement : disponible et à l’écoute, elle organise trois à quatre essayages pour que la robe soit parfaite, et une véritable relation s’installe entre la couturière et ses clientes. « Une robe de mariée, explique-t-elle, cela s’imagine, se crée, se peaufine… et cela prend du temps. »

 

Elle conseille ainsi aux futures mariées de pousser la porte de son atelier-showroom de six à douze mois avant l’événement.

 

 

Claudie V.