Menu & Search
Oris : un mouvement en or dans un cœur d’airain

Oris : un mouvement en or dans un cœur d’airain

La montre Carl Brashear Cal. 401 Edition Limitée est équipée d’un nouveau mouvement mécanique à remontage automatique, conçu à l’interne exclusivement par Oris.

luxe-infinity-Oris_carl-brashear-1

Créée en soutien à la Fondation Carl Brashear, la toute nouvelle version de la montre portant le nom du premier scaphandrier de couleur de l’Armée américaine, proposée en édition limitée à 2000 exemplaires, emporte cette fois le tout nouveau calibre mécanique à remontage automatique de manufacture. Baptisé Cal.401, ce cœur de haute volée est une évolution avec petite trotteuse du calibre 400, lancé en octobre dernier. Aussi précis qu’un mouvement certifié chronomètre (de- 3 à + 5 secondes par jour), il est doté de 5 jours de réserve de marche et a été développé pour être pratiquement insensible au rayonnement magnétique ambiant. Dernier détail d’importance : efficace, il est aussi d’une robustesse telle que la manufacture se permet de livrer les garde-temps en étant équipés avec une garantie étendue à 10 ans.

Bref, cette nouvelle édition parée d’un boîtier de 40 mm en bronze fera l’unanimité. Il faut dire, cet alliage est totalement tendance et choisi pour symboliser les scaphandres portés par Carl au cours de sa carrière de« Master Diver » dans l’U.S Navy ; scaphandre que l’on retrouve en estampage sur le fond en acier de la pièce. Mais ce métal ancestral largement utilisé dans l’univers nautique possède la particularité d’écrire sa propre histoire car il se patine par réaction avec l’oxygène présent dans l’air et l’acidité plus ou moins forte de la peau. Au fil du temps, la teinte devient unique, récit visuel de la vie du porteur de la montre. Etanche à 100 mètres, la belle reçoit un cadran bleu inspiré de la tradition navale, se dote d’une lunette tournante unidirectionnelle en bronze avec échelle de plongée en relief et se porte sur un bracelet en sangle de parachute, fabriqué à la main et sur mesure en exclusivité par Erika’s Originals.

 

Vincent Daveau

0 Commentaires