Menu & Search
Les Bars de l’hôtel « The Brando », l’endroit idéal pour siroter de bons cocktails

Les Bars de l’hôtel « The Brando », l’endroit idéal pour siroter de bons cocktails

Vous êtes à la recherche d’une bonne adresse pour siroter d’excellents cocktails avec vos collègues ou vos amis ? Sur l’atoll privé de Tetiaroa en Polynésie française, vous trouverez deux bars incontournables, notamment dans le luxueux hôtel The Brando. Vous aurez affaire à un cadre soigneusement décoré avec une prestation haut de gamme et des cartes à la hauteur des attentes des clients les plus pointilleux. Eric Wrembel, le chef des bars se chargent de l’animation des lieux. Ce dernier propose un service sur-mesure et sert des cocktails originaux et personnalisés en fonction des besoins des clients. Les préparations du chef font non seulement le plaisir des papilles mais également des yeux. Ce dernier prête une attention particulière au dressage de ses créations pour en faire de véritables chefs d’œuvres. Et ce n’est pas tout car la vue époustouflante sur le lagon peaufinera le tout pour faire de votre soirée un moment inoubliable et unique en son genre.

Le talentueux chef de bar vous épatera avec ses créations uniques

Les-Bars-de-The-Brando-cocktail
Le Te Manu Bar

Les deux bars de l’hôtel de luxe The Brando vous réservent de belles surprises avec le chef Eric Wrembel. Ce dernier pratique ses talents au Te Manu Bar, un bar ouvert sur une vue imprenable du lagon et les autres motus de l’atoll. Si vous aimez contempler le beau coucher du soleil, c’est l’endroit idéal pour vous relaxer. Vous aurez à votre disposition un salon lounge spacieux ainsi que d’autres espaces détente perchés dans les arbres et accessibles via une passerelle suspendue à travers les cocotiers.

Les-Bars-de-The-Brando-cocktai
Le Bob’s Bar

Le Bob’s bar est le second bar de l’hôtel, un endroit chic et décontracté où vous aurez les pieds dans le sable. Un lieu idéal pour vos rendez-vous amicaux et pour faire des rencontres. Ce bar doit son nom au factitum Bob, ancien assistant de Marlon sur ses tournages. C’est en fin de journée que Marlon et Bob se retrouvaient au bar pour papoter et rigoler. The Brando a donc donné ce nom au bar en hommage à Bob et tous ceux qui y ont travaillé.

Le chef du bar s’est inspiré de la littérature, de la musique, de l’art contemporain et du cinéma pour aménager les lieux. Passionné de son métier et très ouvert, il reste très attentif sur toutes les actualités concernant sa profession. D’après ce dernier, un excellent barman se définit par 50% de relation avec les clients et les membres de l’équipe, 30% de savoir-faire et 20% de culture générale.

Des cocktails savoureux et uniques

Pour émerveiller les papilles de ses clients, Eric Wrembel base ses préparations sans alcool sur les fruits frais tropicaux et les herbes locales. Le chef exploite au maximum le potager du Brando pour composer ses cocktails healthy et sans alcool. Il y extrait par exemple de la menthe, du basilic, de la papaye, du citron ou du melon. Mais il utilise également des produits issus des Marquises tels que les ananas, le combava de Tahiti ou encore des purées de fruits. Le chef a récemment lancé sa création « Swedish Negroni » composé de Gin, de Vermouth rouge, et de liqueur du suédois Dolin.

Et pour relever les saveurs des boissons alcoolisées, le chef y met le moins de jus de possible. Pour les soirées au sein du Te Manu Bar, le barman s’inspire des « American Bar 19ème siècle » et « Prohibition ».

Eric aime apporter une touche personnelle à ses cocktails pour faire preuve de son expertise. Et sa créativité et son inspiration lui poussent à approfondir son savoir-faire. D’ailleurs, il se charge de composer lui-même ses liqueurs et ses sirops généreusement aromatisés mais pauvres en sucres. Au Bob’s bar, Eric réveille donc les cocktails tiki tels que le Mai-Tai ou le Zombie. Le chef aime aussi créer ses falernum, qui ne sont autres que des sirops pour les boissons tropicales. Il propose par exemple le Bob’s falernum composé de girofle, de citron, de vanille et de gingembre.

Le chef nage dans le domaine depuis des années. Il a commencé son métier en 1990 dans différents restaurants étoilés pour poursuivre son chemin dans les hôtels 4 ans plus tard. Ce dernier a participé aux ouvertures des bars de Luxembourg pour finir sur l’atoll de Tetiaroa au Brando.

Patrick

Retrouvez tous les articles de la rubrique Gastronomie

0 Commentaires

3 + 4 =