Menu & Search
La deuxième édition de Précieuses Confluences aura lieu très bientôt

La deuxième édition de Précieuses Confluences aura lieu très bientôt

« Paris est la capitale mondiale de la joaillerie et la France est son royaume ». Suite au succès brillant de la première édition de Précieuses Confluences, l’Union Française de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, des pierres et des perles (UFBJOP) compte très bientôt organiser une seconde édition. C’est avec le Comité Francéclat et l’Union de la Bijouterie Horlogerie que cet événement verra le jour pour favoriser les rencontres entre talents créatifs et productifs dans le domaine.

Si la première édition a lieu au Studio des Acacias à Aris le 12 octobre 2017, pour cette année, l’événement se déroulera en quatre temps dans deux lieux différents. Il ouvrira ses portes le mardi 6 novembre 2018 et ne prendra fin que le 9 novembre 2018.

Le déroulement de l’événement Précieuses Confluences

Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont misé sur un programme en 4 temps.

Les organisateurs

L’UFBJOP qui a toujours eu pour objectif de promouvoir les métiers de la bijouterie et de la joaillerie tout en mettant en valeur leur patrimoine historique. Elle a les 150 ans de son école cette année. Le Comité Francéclat qui n’est autre que le comité professionnel de développement économique dans les domaines de l’horlogerie, la bijouterie, la joaillerie,  l’orfèvrerie, et les arts de table. La stratégie de ce comité se concentre autour de la création, du savoir-faire et de la qualité. Une stratégie basée sur l’émotion, l’expression de soi et l’exception.

Enfin l’UBH, une organisation professionnelle qui représente les principaux acteurs du commerce français dans l’univers de la bijouterie et l’horlogerie. Cette organisation favorise les rencontres et les échanges entre les professionnels tant sur le niveau local que le niveau national, européen et international.

L’organisation de l’événement Précieuses Confluences

À l’ouverture de l’événement le 6 novembre 2018 prochain, une demi-journée sera spécialement dédiée aux échanges et aux rencontres entre partenaires de la filière française, des fabricants de bijouterie-joaillerie. Cette journée aura pour principal but de renforcer les liens entre les ateliers créatifs et les détaillants français. 20 ateliers et 20 détaillants soigneusement sélectionnés selon leur savoir-faire et leur expertise seront donc au rendez-vous.

Ces rencontres favoriseront la découverte des savoir-faire et la créativité made in France aux détaillants. Mais elles permettront aussi de faire preuve de la vitalité de la création française tout en donnant aux détaillants une opportunité de diversifier leurs produits.

Le lendemain, placé sous le haut patronage de M. Emmanuel MACRON, Président de la République, se concentrera sur les rencontres entre ateliers français de bijouterie-joaillerie. Mais les marques internationales en quête de savoir-faire reconnu et d’une expertise et créativité française y seront également les bienvenues. Une cinquantaine d’acteurs pourront faire des échanges ce deuxième jour de l’événement. Notamment 30 ateliers français et 20 marques internationales.

Les ateliers qui participeront seront évidemment d’implantation Française. Quant aux marques, on peut citer les marques globales et de groupes comme Chow Tai Fook, des marques internationales comme David Morris ou Mikimoto, des groupes en quête de diversification tels que Forevermark ou encore des marques de créateurs cocommempme Cindy Chao ou Lauren Adriana.

Ces deux premières journées de l’événement Précieuses Confluences auront lieu à l’Hôtel du Métier au 58 rue du Louvre à Paris 2. 400 rendez-vous devront avoir lieu durant ces deux jours.

Le mercredi après la journée se déroulera un cocktail de clôture dans les salons du Quai d’Orsay.

Les deux derniers jours, notamment le jeudi 8 et le vendredi 9 seront réservés aux visites d’ateliers par les donneurs d’ordres internationaux. Particulièrement dans le prolongement des contacts pris le 7 novembre.

Mais pourquoi les ateliers souhaitent-ils rencontrer les marques ? Tout simplement pour répondre à une demande des marques internationales visant à renouveler la fabrication de leur offre par le Made in France. Ils en profitent aussi pour renforcer la renommée de l’excellence française. Mais c’est aussi une belle occasion pour faire croître la création au sein de leur atelier pour s’ouvrir sur le marché international.

En contrepartie, les marques peuvent découvrir des ateliers adaptés à leurs besoins parmi les 30 meilleurs ateliers français.

Découvrez les dernières tendances dans notre rubrique  » Joaillerie  »

http://www.precieusesconfluences.fr/

6 & 7 Novembre 2018
Union Française BJOP
58 rue du Louvre 75002 Paris

Patrick

1 Commentaire

  1. ZEGHOUDI
    4 semaines ago

    cela doit être tellement jolie!! çà donne envie