Menu & Search
Didit : une collection haute couture pour les femmes d’aujourd’hui

Didit : une collection haute couture pour les femmes d’aujourd’hui

De nos jours, une femme peut porter plusieurs casquettes. Certaines en portent deux, d’autres trois voire même plus au quotidien. Entre leurs rôles d’épouses, de mères et de femmes actives ou encore de maîtresses de maison, ces femmes ont une vie à plusieurs facettes. Pour les aider à être à l’aise en tout temps et en toutes circonstances, en dépit de leurs impératifs, le styliste Didit Hediprasetyo a opté pour une collection Printemps été 2017 qui se base sur l’essentiel : l’âme féminine.

Des coupes simples pour plus de liberté
En s’inspirant du début des années 90 et de la tendance art déco, Didit Hediprasetyo a banni les confections compliquées pour se consacrer à une mode aux lignes épurées. Les coupes sont vives, sans artifices et parfois asymétriques pour ne pas avoir à choisir entre le confort et la féminité. Son but : « capturer l’esprit de la couture contemporaine pour le mettre au service des femmes d’aujourd’hui ». Cela se traduit chez le stylisle par exemple par des pantalons et des robes fluides qui épousent parfaitement les silhouettes sans entraver la mobilité de celles qui les portent. Didit offre ainsi de la liberté à travers ses créations mais une liberté imprégnée de style, d’élégance et de féminité.

 

Être libre et féminine
Qui a dit qu’il faut forcément souffrir pour être belle? C’était sans compter sur la créativité de Didit. Ce dernier a repris le concept du corset, une pièce de torture pour les femmes qui souhaitaient arborer une taille fine. Il en transpose les motifs, tels des pièces de puzzle, sur ses créations de façon à octroyer une certaine harmonie à la silhouette de la femme. Celle-ci bénéfice ainsi d’un corps affiné tout en échappant à la contrainte de la compression.

Pour le styliste, ce n’est pas parce qu’une femme veut se sentir libre dans ses vêtements que sa féminité doit en pâtir. C’est pourquoi il n’hésite pas à créer des modèles qui laissent entrevoir la peau sans que cela ne bascule dans la vulgarité. Une nudité dosée avec subtilité donc pour affirmer la sensualité de la femme.

 

La beauté de la femme sublimée
Du velours et du cuir véritables invitations au toucher, des fils d’argent de Songket pour la touche brillante et précieuse, des broderies et des cotonnades traditionnelles des Baduy, toutes les matières premières choisies par Didit pour ses créations ont été choisies de façon spécifique. Les textures, les couleurs et les tissus utilisés ont tous un point commun : ils ont, selon le styliste, la capacité de sublimer la beauté naturelle et absolue de la femme. C’est en collaborant avec la maison Lesage que Didit a donné le jour à sa collection printemps-été 2017. Cette dernière a été présentée à Paris au cours de la fashion week de janvier.

Patrick

 

0 Commentaires