Menu & Search
Christelle Brua : la première femme meilleure pâtissière au monde

Christelle Brua : la première femme meilleure pâtissière au monde

C’est la première fois que l’association Les Grandes tables du monde, rassemblant 174 établissements du monde, nomme une femme comme meilleure pâtissière de restaurant au monde. Il est à noter que cette association couronne l’excellence gastronomique depuis 65 ans. La Française Christelle Brua, âgée de 41 ans a reçu ce titre prestigieux le mardi 9 octobre dernier. Travaillant au sein du Pré Catelan à Paris depuis 2003, la cheffe pâtissière détient trois étoiles au Michelin. On la connait pour son dessert signature qui n’est autre que la pomme en sucre soufflé, crème glacée caramel, cidre et sucre pétillant.

« Christelle Brua a réussi à se créer une identité forte, reconnaissable entre mille, qui inspire aujourd’hui toute une génération de chefs » a expliqué le président des Grandes tables du monde, David Sinapian, durant le 64ème congrès de l’association qui s’est déroulé à Marrakech. Christelle Brua nage dans le monde de la cuisine depuis sa plus tendre enfance car c’est la fille d’une tenante d’auberge et d’un cadre dans une coopérative laitière.

Une femme qui nage dans l’univers des hommes

Ce n’est pas la première récompense que Christelle a obtenue depuis son parcours dans la gastronomie. En effet, elle a déjà été désignée comme « Meilleur pâtissier de l’année » en 2009 par le magazine Chef. Elle concourait face à neuf autres candidats et raconta au Journal du Dimanche que : « J’étais gênée, étranglée ». Mais à l’âge de 21 ans, Christelle Brua a également été nommée « meilleure apprentie de Moselle », son village d’origine. Et elle était une fois de plus la seule fille.

La cheffe pâtissière est une battante et elle aurait tout fait pour atteindre ses objectifs. Afin d’avoir une place chez Frédéric Anton, elle aura contacté le chef étoilé 100 fois pour décrocher un entretien et le surprendre avec une de ses créations. Après tant d’efforts il y a quatorze ans, le chef est aujourd’hui devenu son complice et elle a eu l’opportunité de servir avec lui les « grands de ce monde » allant de Charles Aznavour à François Hollande.

Christelle Brua a avancé pas à pas avant de devenir un personnage de renom dans le monde de la pâtisserie aujourd’hui. Elle a fait un long parcours qui lui a permis de se faire une renommée mondiale. L’identité forte et la persévérance ainsi que les ambitions de Christelle Brua l’ont aidé à réaliser ses rêves et de vivre de sa passion avec succès. Le prix décroché par la cheffe pâtissière est un grand pas important pour les femmes dans le monde de la gastronomie.

 

D’autres prix au cours de cette même édition

Si Christelle Brua a remporté le titre de la meilleure pâtissière au monde, le chef français Paul Pairet, âgé de 54 ans a également été nommé restaurateur de l’année durant cette même édition. Il s’agit du fondateur du restaurant Ultraviolet à Shanghai qui a vu le jour en 2012.

L’association les Grandes tables du monde a souligné que : « Il propose une plongée immersive, multiforme et virtuose dans son imaginaire. Sons, images, décors, odeurs, les sens sont excités, aiguisés, échauffés, au service d’une seule cause, celle au centre de sa pratique : la cuisine ».

Le prix du meilleur directeur de salle du monde a été attribué à Denis Courtiade au restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris. Et Giorgo Pinchiorri à l’Enoteca Pinchiorri à Florence a été désigné comme le meilleur sommelier du monde.

L’association Les Grandes tables du monde a été fondée en 1954. Elle rassemble aujourd’hui 174 établissements répartis dans 25 pays et présents sur cinq continents unis par la volonté de « proposer une expérience gastronomique et sensorielle unique ».

 

Découvrez les nouveautés dans la rubrique « Gastronomie »

 

Patrick

0 Commentaires