Menu & Search
Cannes: Voltige aérienne sur la Croisette avec Hamilton

Cannes: Voltige aérienne sur la Croisette avec Hamilton

 

Pour la première fois de son histoire, Cannes a servi de cadre au championnat du monde Red Bull Air Race, un sport mécanique extrême dont le chronométreur officiel est Hamilton. Du 20 au 22 avril, la compétition a réuni les meilleurs pilotes mondiaux dans des épreuves de voltige aérienne alliant vitesse et précision. Champion français de la discipline et ambassadeur des montres Hamilton, Nicolas Ivanoff participait au Red Bull Air Race World Championship sur la Croisette. Il a répondu à nos questions moins de deux heures avant la course.

 

En 2017, Hamilton est devenu le chronométreur officiel du championnat du monde Red Bull Air Race, une compétition qui se déroule en huit manches sur des sites comme Abou Dhabi, Chiba (Japon), Budapest, Kazan (Russie) ou Indianapolis. Et, pour la première fois, la France a accueilli une épreuve à Cannes, du 20 au 22 avril 2018. La Croisette s’est transformée en un site ultra-protégé, avec néanmoins plus de 30 000 spectateurs par jour, notamment le dimanche, pour la finale. Le pilote australien Matt Hall a remporté la course dans la catégorie Master Class, devant l’allemand Mathias Dolderer et l’américain Michael Goulian. Le français Nicolas Ivanoff a manqué son parcours, pénalisé parce que son avion n’était pas tout-à-fait à l’horizontale lors d’un passage entre deux pylônes de 25 mètres gonflés d’air, comme nous l’ont expliqué les juges installés dans la tour de contrôle. « Sur ce type de compétition, la navigation ne se fait pas à l’aide des instruments mais à vue », explique-t-il à la presse à l’aéroport de Mandelieu-Cannes, où étaient installés les hangars pour les avions des 14 compétiteurs. « Impossible de s’entraîner régulièrement comme le ferait un skieur, nous ne prenons connaissance du parcours que deux jours avant, pendant les essais ». Chaque passage dure moins d’une minute, avec un parcours de slalom à basse altitude de 6 Km et des figures imposées à réaliser à la perfection en un temps record. Malheureusement pour ce Corse d’origine russo-grecque, qui compte de nombreux fans en France et à l’international, son avion avait été endommagé lors de l’étape d’Abu Dhabi et subissait encore des avaries techniques à Cannes, où le champion n’a pas pu donner le meilleur de lui-même.

Parcours de voltige de Nicolas Ivanoff lors de la Red Bull Air Race à Cannes.

Chronométrage précis à la fraction de seconde
Depuis 2005, celui que l’on surnomme le Quick Corsican est ambassadeur de Hamilton et vole avec un Edge 540 V2 aux couleurs de la marque. Ce n’est que depuis 2017 que l’horloger américain est devenu chronométreur officiel de la course, qui exige un chronométrage précis à la fraction de seconde. Cette année, Hamilton célèbre 100 ans de chronométrage aérien. En 1918, la marque chronométrait déjà les premiers vols postaux américains entre Washington, Philadelphie et New York. En 1926, une montre Hamilton a chronométré le premier vol à destination du pôle Nord. Depuis, la marque – qui appartient désormais au Swatch Group – a développé des partenariats avec des escadrons militaires, des services de secours aérien, des équipes acrobatiques aériennes et des pilotes de voltige du monde entier. Le pilote Nicolas Ivanoff a aidé Hamilton dans la conception et le développement de l’une des montres les plus emblématiques de la marque : la Khaki X-Wind Auto Chrono, un modèle qu’il porte depuis son lancement en 2005.

 

 Nouveau chronographe aviateur
En mars dernier, Hamilton a dévoilé lors du salon Baselworld son nouveau modèle Khaki Pilot Air Race Chrono Quartz. Ce chronographe sportif à quartz est doté d’un bracelet en cuir ou en métal, d’un boîtier de 44 mm en acier inoxydable et d’un cadran gris et bleu avec compteurs de 60 secondes, 30 minutes et 12 heures. Le fond du boîtier est orné d’une gravure spéciale représentant le logo officiel de la Red Bull Air Race. Ornée de détails rouges et bleus discrets et d’un drapeau à damiers à 12 heures, la montre de style aviateur a rencontré un franc succès sur le stand Hamilton, installé sur la Croisette le temps de la compétition.

Red Bull Air Race a d’ores et déjà annoncé son retour à Cannes l’an prochain, avec sans doute la participation de pilotes français, dont l’ambassadeur Hamilton qui aura à coeur de monter sur le podium.

 

 

Carine Loeillet

 

0 Commentaires