palace

Racheté en 1967, bientôt 50 ans par le célèbre Sylvain Floirat, l’hôtel Byblos est incontestablement resté l’hôtel cinq étoiles mythique de Saint-Tropez. En fait, l’hôtel n’a été créé qu’en 1965 par le milliardaire libanais Jean-Prosper Gay-Para, pour en faire un palais des mille et une nuits, en hommage à Brigitte Bardot et qu’il baptise Byblos, du nom du port libanais fondé par les Phéniciens. Un petit village de luxe dans le village, à deux pas de la Place des Lices, qui joue sur ses différences.

Byblos-Restaurant

Antoine Chevanne, le CEO, petit fils de Floirat a su maintenir le bon cap de l’espérance et les 91 chambres et suites, constamment rénovées dans le grand luxe (la plus petite affiche 30 m²) plongent presque toutes dans la piscine ! Des chambres lumineuses et très élégantes, dotées de tout le confort. Mais au Byblos, on vit aussi bien le jour que la nuit, en se promenant le long des arcades ou des galeries car le personnel est à votre service, quelle que soit l’heure ! Il est vrai que le mois de juillet est le plus chaud ou le plus show en présence des plus grandes stars du cinéma ou de la chanson du monde entier. Pourtant, ce palace joue sur le style décontracté chic, notamment au restaurant le «B», en bord de piscine avec le concept des Byni’s, une valse de petits plats : antipasti, mezze, tapas… Au Rivea at Byblos by Alain Ducasse, on peut faire par contre un très joli voyage à table dans le jardin-terrasse avec le chef Vincent Maillard.

Le concept d’assortiments de 3 ou 5 hors d’œuvre apprend à partager avec bonheur : calamars et seiches en beignets niçois, pain à la tomate, petits farcis de légumes… À faire suivre d’un loup sauvage aux artichauts violets ou d’une volaille dorée à la broche … (carte : 70 € – 100 €). La fête gourmande, sous le concept terroir de la Provence et de l’Italie est réussie sous une ambiance tamisée, même très tard dans la nuit.

byblos-Restaurant2

Un hôtel assez intemporel, où l’on peut même se détendre au Spa Byblos by Sisley, qui laisse découvrir la salle libanaise d’un palais de Beyrouth et une suite en pierres de Jérusalem, ornée de moucharabiehs pour des soins en duo. Hammam et centre de bien-être santé pour les soins anti-âge ou relooking de la silhouette. Car au Byblos, le look prime et mieux vaut en avoir un bon pour entrer aux « Caves du Roy », juste au bas des marches, la disco la plus « exciting » de Saint-Tropez (avec VIP Room de Jean Roch). Dès une heure du matin, vous y croiserez peut-être Paris Hilton, Ivana Trump, Karen Mulder, Bono de U2. Mais attention, si vous n’êtes pas très connu, la file d’attente est un véritable parcours du combattant !

  • Piscine extérieure
  • Spa
  • 2 Restaurants
  • Discothèque « Les Caves du Roy »
  • Fermé du 10 octobre au 20 avril
  • Prix de la chambre: à partir de 440 €
  • General Manager: Stéphane Personeni
  • Avenue Paul Signac, 83 990 Saint-Tropez
  • Tel : +33 (0)4 94 56 68 00
  • byblos.com

Cadeau de bienvenue par le guide Désir d’Hôtels : un accueil VIP en chambre

Roland Escaig